Portail universitaire du droit

Parutions

Les dernières parutions

Portail  Recherche  Actualités  Toutes les parutions  De la crosse à la croix
27000100370770l


Parution : 07/2018
Editeur : Alphil
ISBN : 978-2-8893-0170-6
Site de l'éditeur
Notice SUDOC

De la crosse à la croix

L'ancien Évêché de Bâle devient suisse (Congrès de Vienne – 1815)

Sous la direction de Damien Bregnard, Jean-Claude Rebetez

Présentation de l'éditeur

La période cruciale de 1814-1815 voit l'Europe remodelée par les Alliés vainqueurs de Napoléon (Russie, Autriche, Angleterre et Prusse). La Suisse se déchire entre « réactionnaires » et « progressistes »; Berne est d'ailleurs proche du conflit armé avec ses anciens sujets vaudois et argoviens. On évite la guerre civile grâce aux Alliés, qui ont besoin d’une Suisse stable; ils lui imposent ses frontières actuelles avec l’entrée des nouveaux cantons du Valais, de Neuchâtel et de Genève, ainsi que de l’ancien Évêché de Bâle (Jura, Jura bernois et partie de Bâle-Campagne). Le Congrès de Vienne scelle finalement le nouvel ordre européen et suisse. Les présentes recherches renouvellent la vision de cette époque passionnante et soulignent les tensions entre volonté de Restauration et impossibilité de balayer tous les acquis de la Révolution. 

En 1814, l’avenir de l’Évêché suscite de multiples projets souvent contradictoires: retour à la France, restauration de la principauté épiscopale, création d’un nouveau canton ou d’un petit canton de Bienne, cession totale ou partielle à Berne, Bâle, Neuchâtel ou Soleure! Pour des raisons géostratégiques et d’équilibre interne de la Suisse, le Congrès attribue la plus grande part de l’Évêché à Berne et le Birseck à Bâle. 

Dès 1814, les Alliés retirent la principauté à la France et en confient la gestion provisoire au baron d’Andlau, un proche parent du chancelier autrichien Metternich. La personne et l’action d’Andlau, son administration ou encore les consultations populaires sur le sort du pays font l’objet de nouvelles approches. 

Enfin, les modalités de l’intégration des territoires de l’Évêché dans les cantons de Berne et de Bâle sont présentées en parallèle. Les nouveaux « sujets » des deux cantons formeront des pôles d’agitation décisifs lors des révolutions libérales du début des années 1830.

 

Sommaire

Jean-Claude Rebetez – L'Évêché de Bâle, les luttes entre les cantons et l'arbitrage des Puissances

Irène Herrmann – Restauration, quelle restauration ? L'Europe (et la Suisse) entre désir de retour et volonté de renouveau

Danièle Tosato-Rigo – Anciens sujets – nouveaux cantons : autour de la « Grande Peur » de 1814-1815

Marco Jorio – « Nous devons toutefois nous estimer heureux d'être suisses. » L'Évêché de Bâle et le Congrès de Vienne

Jean-Claude Rebetez – L'avenir de l’Évêché vu par ses élites politiques : l’impossible Restauration

Vanja Hug – Conrad Carl Friedrich von Andlau-Birseck (1766-1839),Generalgouverneur des Fürstentums Pruntrut

Damien Bregnard – L’administration provisoire de la principauté de Porrentruy en 1814-1815 : organisation, fonctionnement, résistances

Valentin Jeanneret, Jean-Claude Rebetez – Les « consultations populaires » de 1814 sur le sort de la principauté

Tobias Kaestli – Die Integration Biels und des Juras in den Kanton Bern

André Salvisberg – Die kurze Geschichte des Bezirks Birseck im ehemaligen Kanton Basel von der Inbesitznahme 1815 bis zur Kantonstrennung 1830-1833

Histoire , 282 pages.  26€