Portail universitaire du droit

Parutions

Les dernières parutions

Portail  Recherche  Actualités  Toutes les parutions  La quadrature du cercle
600couv-laquadrature-site2223


Parution : 01/2018
Editeur : Rue d'Ulm
ISBN : 978-2-7288-0587-7
Site de l'éditeur
Notice SUDOC

La quadrature du cercle

Les mathématiciens italiens et la vie parlementaire 1848-1913

Antonin Durand

Présentation de l'éditeur

La naissance d’une vie parlementaire en Italie à l’issue du « printemps des peuples » de 1848 a permis à de nouvelles catégories sociales de s’impliquer dans la politique. Les universitaires, et en particulier les mathématiciens, sont nombreux à profiter de cet appel d’air. Ce livre se propose d’analyser la rencontre entre ces deux milieux et la circulation des acteurs et des idées entre ces deux champs : pourquoi les mathématiciens sont-ils si nombreux – une quarantaine entre 1848 et 1913 – à entrer au Parlement ? Quels sont les effets de cet engagement dans leur carrière académique ? Comment leur prestige scientifique et leurs compétences techniques sont-elles valorisées dans la vie politique ? Toutes ces questions sont abordées en croisant les actes parlementaires avec les sources académiques et privées des savants. Elles ont une résonance particulière dans le contexte politique français d’aujourd’hui – alors qu’a été élu député en 2017 le mathématicien Cédric Villani, normalien et médaille Fields.

Antonin DURAND est normalien, agrégé et docteur en histoire. Il enseigne au département d’histoire de l’École normale supérieure depuis 2014. Il a présenté le livre Grands reporters de guerre entre observation et engagement (Rue d’Ulm, 2012), codirigé Des mathématiciens et des guerres. Histoires de confrontations (XIXe – XX e s.) (CNRS Editions, 2013) et publié plusieurs articles sur l’histoire des élites et de leurs mobilités en France et en Italie.

Sommaire

Introduction Qu’est-ce qu’un mathématicien ? • Autour de l’unification • Des mathématiques au politique • Pour une histoire des intellectuels savants • Sortir de l’ombre de la question nationale • Le mathématicien et le politique

I - LA CARRIÈRE MATHÉMATIQUE

La nationalisation des mathématiques à l’université Les mathématiques à l’université avant l’Unité : tableau d’un système hétérogène • Les difficiles voies de l’homogénéisation au lendemain de la loi Casati de 1859 • La naissance d’un marché académique national

Recruter les professeurs de mathématiques Des nominations sous contrôle politique ? • La libéralisation du marché universitaire et l’émergence d’un recrutement par les pairs • Le recrutement entre nationalisation du marché et résistances locales

Faire carrière dans les mathématiques Devenir mathématicien • Stratégies d’ascension

II - LA CARRIÈRE PARLEMENTAIRE

Science et Parlement : deux mondes incompatibles ? L’enseignement supérieur dans les carrières parlementaires • Aménager les emplois du temps

Construire une légitimité politique Mathématiciens en campagne • La science dans la rhétorique parlementaire • Légitimité internationale et circulation des modèles institutionnels

Les mathématiciens parlementaires au travail Quantifier le travail parlementaire • Les domaines de l’expertise

La politisation par le Parlement Intégrer les normes du travail parlementaire • Diversifier les domaines d’intervention • Les mathématiciens et les divisions de la vie politique italienne

Conclusion

Sources et bibliographie

SOURCES : Archives institutionnelles • Documentation réglementaire • Actes parlementaires • Annuaires • Autobiographies/mémoires • Œuvres mathématiques et extramathématiques • Correspondances

BIBLIOGRAPHIE : Outils • Sciences et nation en Italie • Intellectuels, savants et politique • Approches institutionnelles : Parlement, académies, universités • Histoire des sciences mathématiques en Italie au XIX e siècle • Approches régionales • Cas individuels

Italica , 340 pages.  26€