Portail  Recherche  Actualités  Parutions  Les tentatives de banalisation de l’extrême droite en Europe

2770


Parution : 08/2016
Editeur : Editions de l’Université de Bruxelles
ISBN : 978-2-8004-1604-5
Site de l'éditeur
Notice SUDOC

Les tentatives de banalisation de l’extrême droite en Europe

Sous la direction de Nicolas Guillet, Nada Afiouni

Présentation de l'éditeur

Les tentatives de banalisation de l’extrême droite en Europe rassemble les contributions d’historiens, de politistes, de linguistes, de civilisationnistes, de sociologues et de juristes. Cet ouvrage offre un regard et une analyse pluridisciplinaires sur le phénomène polymorphe dit de la « banalisation » de l’extrême droite.

Centrée sur trois pays (la France, la Grande-Bretagne et la Suisse), l’analyse des évolutions contemporaines de l’extrême droite ne se limite pas à mesurer ses scores électoraux. Elle scrute les précédents historiques – l’entre-deux-guerres ou l’époque algérienne de la France – et les divers ressorts de son développement, tels que l’utilisation des techniques du discours et du marketing ou l’existence de causes sociales objectives.

Les auteurs se penchent aussi sur la façon dont les acteurs de la parole publique appréhendent ce processus de banalisation et montrent comment les normes juridiques en sont un instrument de mesure.

Dès lors que les partis et mouvements situés à l’extrême droite de l’échiquier politique continuent à porter intrinsèquement un discours, des valeurs et des pratiques hostiles à ce qui vient de l’étranger, leur banalisation ne relève que d’une façade au regard des valeurs et principes situés au cœur des sociétés démocratiques européennes.

 

Sommaire

Introduction. – Genèse et portée d’une problématique, Nicolas Guillet, Nada Afiouni, p. 7

Première partie. Trajectoires de la banalisation : le cas de la France

Les tentatives de banalisation de l’extrême droite dans l’histoire et dans l’historiographie françaises, Kevin Passmore, p. 19

Les retrouvailles post-algériennes entre l’extrême droite et la droite en France : 1968-1973, Todd Shepard, p. 39

Front national : parti fascisant ou parti banal ? De la difficulté de se faire un jugement sur une organisation hétérodoxe, Daniel Bizeul, p. 55

Figures de l’extrême droite en droit français : l’impossible banalisation, Nicolas Guillet, p. 73

Le Front national : un « nouveau » parti ? Une analyse du programme, du leadership et de l’organisation frontiste, Alexandre Dézé, p. 95

 

Deuxième partie. Mécanismes de la banalisation : l’exemple de la Suisse et du Royaume-Uni

Stratégies discursives de banalisation d’un parti populiste suisse, Thierry Herman, Stéphanie Pahud, p. 113

Professionnels de la parole publique et cautionnement « improbable » de l’UDC en Suisse : discourir sur le « renvoi des étrangers criminels », Philippe Gottraux, p. 129

L’extrême droite au Royaume-Uni : analyse des stratégies de banalisation du BNP et de l’UKIP, Kevin Braouezec, p. 143

Le ressentiment racial des « petits blancs » (White Backlash) en Grande-Bretagne, Olivier Esteves, p. 155

Conclusion – Les démocraties d’Europe occidentale face aux droites extrêmes, Nonna Mayer, p. 169

Liste des auteurs, p. 179

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2022 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech