Portail universitaire du droit

Parutions

Les dernières parutions

Portail  Recherche  Actualités  Toutes les parutions  La torture au Moyen Âge
15044796199782130729518v100


Parution : 09/2017
Editeur : Presses Universitaires de France
ISBN : 978-2-1307-2951-8
Site de l'éditeur
Notice SUDOC

La torture au Moyen Âge

XIVe-XVe siècles

Faustine Harang

Coll. Le Noeud gordien, 308 pages

Présentation de l'éditeur

La torture médiévale nourrit de nombreux fantasmes. Examinée au prisme de la justice royale incarnée par le parlement de Paris aux XIVe et XVe siècles, elle s’impose dans le cadre de la procédure inquisitoire comme un instrument légal afin de contraindre le criminel à se dévoiler. Il s’agit de « savoir la vérité par sa bouche », l’aveu étant la clé de voûte du procès. Héritage du droit romain, ce que l’on nomme alors « question » ou « voie extraordinaire » est une démarche facultative, bien encadrée en théorie, mais dont la pratique nécessite des ajustements : sa régulation contribue à renforcer le pouvoir de l’État justicier.

Cette étude questionne les différents aspects de la torture judiciaire dans ses dimensions à la fois pénales et techniques, culturelles et sociales, enfin politiques, afin de réévaluer sa place dans les tribunaux.

 

Sommaire

Chapitre 1 – Les mots de la torture

Chapitre 2 – Le corps comme champ d’investigation

Chapitre 3 – La question, une étape ultime de la procédure pénale

Chapitre 4 – La torture judiciaire, marque d’intégration ou d’exclusion

Chapitre 5 – Le cadre de la procédure

Chapitre 6 – De la sentence de question à l’aveu : les formes variées de la contrainte

Chapitre 7 – Une efficacité relative

Chapitre 8 – La torture en appel au parlement de Paris

Chapitre 9 – Le rôle régulateur du parlement de Paris

Chapitre 10 – Torture judiciaire et affermissement de la justice d’État