Portail  Enseignants-chercheurs  Jean-François Havard

Jean-François Havard

Maître de conférences, Science politique.
Publications Communications

Thèse

Bul faale ! : processus d'individualisation de la jeunesse et conditions d'émergence d'une "génération politique" au Sénégal. Thèse soutenue en 2005 à Lille 2, sous la direction de Michel Hastings.


Ouvrage

Jean-François Havard et Magali Boumaza (dir.), Générations politiques : regards comparés, De Boeck, 2009, 353 p.


Articles

Jean-François Havard, « Lutter pour sa réputation au Sénégal », CORPS : Revue Interdisciplinaire, N° 16, 2018, pp. 71-81

Jean-François Havard, « Émeutes de l'électricité et politisation au Sénégal », in Frédéric Caille, Mamadou Badji (dir.), Du soleil pour tous. L'énergie solaire au Sénégal : un droit, des droits, une histoire, Québec, ESBC, 2018, pp. 93-103

Jean-François Havard, « Les étudiants sénégalais thiantacounes en France : Visibilité et extraversion d'une minorité mouride globalisée », in Anne-Laure Zwilling (dir.), Minorités religieuses, religions minoritaires dans l'espace public, Presses Universitaires de Strasbourg, 2014, pp. 217-228

Jean-François Havard, « Par-delà le Bul Faale, la lutte continue ! La lutte sénégalaise comme vecteur de mobilisation identitaire et d'une subjectivation générationnelle décalée », in Dominique Chevé, Cheikh Tidiane Wane, Marianne Barthélémy, Abdoul Wahid Kane, Ibrahima Sow (dir.), Corps en lutte. L'art du combat au Sénégal, CNRS Editions, 2014, pp. 163-176

Jean-François Havard, « Senghor ? Y'en a marre ! L'héritage senghorien au prisme des réécritures générationnelles de la de la nation sénégalaise », Vingtième siècle, N° 118, 2013, pp. 75-86

Jean-François Havard, « L'Etat, la nation et la laïcité au Sénégal », in Gilles HOLDER, Moussa SOW (dir.), L'Afrique des laïcités. etat, religion et pouvoirs au sud du sahara, Editions Tombouctou - IRD, 2013, pp. 171-181

Voir plus

Jean-François Havard, « « Tuer les "Pères des indépendances" ? Comparaison de deux générations politiques post-indépendances au Sénégal et en Côte d'Ivoire » », Revue internationale de politique comparée, N° 2, 2009, pp. 315-331

Jean-François Havard et Magali Boumaza, « Générations politiques : regards comparés. Avant-propos au thème », Revue internationale de politique comparée, 2009, pp. 183-188

Jean-François Havard, « Histoire(s), mémoire(s) collective(s) et construction des identités nationales dans l'Afrique subsaharienne postcoloniale », Cités : Philisophie, politique, Histoire, N° 29, 2007, pp. 71-79

Jean-François Havard, « Le "phénomène" Cheikh Bethio Thioune et le djihad migratoire des étudiants sénégalais "Thiantakones », Migrations et anthropologie du voyage, AFD, 2007, p. non rens

Jean-François Havard, « Sénégal », Ramsès 2008, 2007, pp. 278-281

Jean-François Havard, « Le " phénomène " Cheikh Bethio Thioune et le djihad migratoire des étudiants sénégalais "Thiantakones », in ADELKHAH Fariba, BAYART Jean-François (dir.), Anthropologie du voyage et migrations internationales, FASOPO, 2006, p. NC

Jean-François Havard, « Grèce », Cahiers de recherches du Centre d'Etudes Politiques sur l'Europe du Nord (CEPEN), N° 3, 2004, pp. 43-46

Jean-François Havard, « De la victoire du " sopi " à la tentation du " nopi ". Gouvernement de l'alternance " et liberté des médias au Sénégal », Politique africaine, 2004, pp. 22-38

Jean-François Havard, « Diffusion d'un modèle wolofo-mouride et mutations identitaires au Sénégal », in FERON Elise, HASTINGS Michel (dir.), L'imaginaire des conflits communautaires, L'Harmattan, 2002, pp. 189-212

Jean-François Havard, « Ethos "bul faale" et nouvelles figures de la réussite au Sénégal », Politique africaine, N° 82, 2001, pp. 63-77

Jean-François Havard, « Goorgoorlou di T. T. Fons, figura sociale del Senegal contemporaneo », Africa e Mediterraneo, N° 3, 2001, pp. 37-41


Autre

Jean-François Havard, Christian Guinchard et Laetitia Ogorzelec, Concertation et coproduction de la propreté des rues., p. NC

Publications Communications
  • « L'État, la nation et la laïcité au Sénégal : des luttes de légitimité du politique et du religieux dans la structuration du débat et de l'espace publics sénégalais »
    Bamako, le 20 janvier 2010

  • « Un Chef doublé d'un Cheikh !" L'hybridation problématique des légitimités et des imaginaires religieux et politiques au Sénégal »
    Toulouse, le 11 juin 2009

  • « Le Khalife est mort, vive le Khalife ! Les enjeux politico-confrériques de la succession khalifale à Touba »
    Bordeaux, le 04 septembre 2008

  • « Le paradoxe de la "fin du ndigël" au Sénégal et l'émergence d'un nouvel "espace public" à l'interface du politique et du religieux »
    Paris, le 06 mars 2007


Tags:

Docteurs en droit et science politique

Bénéficiez d’une page de présentation sur le portail universitaire du droit

Inscription réservée dans un premier temps aux docteurs qualifiés aux fonctions de maître de conférences.

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.