Portail universitaire du droit

Parutions

Les dernières parutions

Portail  Recherche  Actualités  Toutes les parutions  Les mises en guerre de l'État
27000100821010l


Parution : 10/2018
Editeur : ENS Editions
ISBN : 979-1-0362-0045-8
Site de l'éditeur
Notice SUDOC

Les mises en guerre de l'État

1914-1918 en perspective

Sous la direction de Sylvain Bertschy, Philippe Salson

Présentation de l'éditeur

À partir de l'été 1914, les sociétés européennes paraissent brutalement saisies par la guerre et, ce faisant, saisies par l'État. C'est en son nom que des millions d’hommes vont s’affronter, sous l’uniforme, et que s’opère une gigantesque « mobilisation » des corps, des esprits et des ressources, pour reprendre le terme de l’époque toujours employé par les historiens et les historiennes. Cent ans plus tard, alors que tous les États ayant fait la guerre ont engagé de vastes programmes de commémoration, le moment semblait particulièrement opportun pour comprendre comment l’État parvient à faire la guerre et ce que la guerre fait à l’État.

L’emprise de l’État est-elle immédiate, progressive, continue ou discontinue ? Connaît-elle des phases d’essoufflement, des ratés ? S’accompagne-t-elle de phénomènes parallèles de « déprise » ? Loin de toute généralité ou de toute extrapolation hasardeuse, est-il possible de repérer des formes de résistance ou d’évitement ?

Interroger le processus de nationalisation des sociétés européennes, tel est l’un des enjeux de cet ouvrage pluridisciplinaire, largement ouvert dans l’espace et dans le temps autour du point de référence de 1914. Composé d’enquêtes bien circonscrites, l’ouvrage s’inscrit dans une histoire sociale de la guerre, et permet de questionner ce qui semble une évidence, au moins en France : la spectaculaire capacité de l’État à mobiliser, presque du jour au lendemain, une société tout entière.

 

Sommaire

Sylvain Bertschy, Philippe Salson, Blaise Wilfert – Introduction

Partie 1 : Encadrer, réguler

Section 1.1. Écoles en guerre
Nicolas Mariot – La mobilisation normalienne et le « service de l'État » ;
Jean-François Condette – Une mise en guerre de l'État enseignant ? Les structures scolaires de la zone non occupée des départements du Nord et du Pas-de-Calais (1914-1918).

Section 1.2. Discipliner
Marie Derrien – L'administration face à la prise en charge des « aliénés militaires » internés : une renégociation des rôles entre l'État et les pouvoirs locaux ?
Valériane Milloz – Que faire des soldats condamnés ? Ajustements et modifications du dispositif pénitentiaire militaire. ;

Section 1.3. Main gauche et main droite de l'État : contrôle et assistance aux populations
Marie-Bénédicte Vincent – Le renforcement du contrôle étatique sur les civils en Allemagne : le service auxiliaire patriotique à Fulda (1916-191 8) ;
Irene Guerrini et Marco Pluviano – L'organisation du temps libre : les foyers du soldat en Italie ;
Peggy Bette – D'assistées à ayants droit : les effets de la mise en œuvre des politiques d'emplois réservés aux veuves de guerre à la manufacture des tabacs de Morlaix (1914-1923).

Partie 2 : Opportunités

Section 2.1. Entre quête de profit et quête de protection
Stéphane Le Bras – Le négoce des vins languedociens face à la mise en guerre de l'État (1914-1920). Opportunités, résistances et engagements ;
Pierre Chancerel – L’administration du marché du charbon par l’État : l’action du Bureau national des charbons.

Section 2.2. 14-18, l’autre temps des réformateurs ?
Sylvain Bertschy et François Buton – Mise en guerre des médecins et réforme de la médecine militaire. L’expérience du Groupement des services chirurgicaux et scientifiques (1917-1918) ;
Gérard Bodé – La municipalité de Lyon et l’enseignement technique durant la Grande Guerre.

Section 2.3. Des notables à l’initiative
Philippe Salson – L’assistance aux démunis dans les communes occupées : un terrain d’expérimentation municipale ?
Fabio Degli Esposti – Un raccourci pour le socialisme ? Une commune socialiste durant la Grande Guerre : Bologne, 1914-1918 ;
Alex Dowdall – Entre improvisation et intervention : le rôle des autorités locales dans le ravitaillement en nourriture des villes du front français ;
Blaise Wilfert-Portal – Contrepoint : première mondialisation, internationalisme gouvernemental et champ du pouvoir transnational ;
Jean-François Chanet – Propos conclusifs sur les logiques ordinaires d’un temps d’exception ;
Sylvain Bertschy et Philippe Salson – Perspectives sur l’étatisation des sociétés.

362 pages.  29,00 €