Editeur juridique

L'édition juridique offre une pluralité de métiers (rédacteur dans une revue, formateur, marketing...) dont celui d'éditeur.

Niveau d'accès minimum : Bac+5
Secteur : Et aussi...

En quoi consiste ce métier ?

En relation avec une multitude d'auteurs aux qualités différentes (professeurs de droit, avocats, magistrats, notaires, etc), l'éditeur permet la mise en forme d'un ouvrage, d'un commentaire d'arrêt ou d'une chronique de jurisprudence. Il en définit l'architecture, la ligne éditoriale qu’il souhaite lui donner. Ensuite, il en confie la rédaction à des auteurs et sera enfin en charge de sa relecture.

Ayant pour mission principale d’informer ses lecteurs de l’actualité juridique, une connaissance de la jurisprudence française et européenne et des projets législatifs en cours est nécessaire. Il doit également manifester un goût pour l’écriture et la lecture, ainsi que posséder de bonnes qualités rédactionnelles.

Formation

Ses missions étant plurielles et les compétences mobilisées polyvalentes, il n’existe pas de formation type pour devenir éditeur juridique.

Les maisons d’édition recrutent des candidats titulaires d’un troisième cycle et/ou d’un doctorat. Elles préfèrent également les candidats ayant déjà une expérience dans la rédaction juridique.


Témoignage : Laura Constantin, Editrice juridique

Copyright : Université de Paris

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2021 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech