Juriste d'entreprise

Spécialiste du droit, le juriste d’entreprise doit résoudre les problèmes juridiques et fiscaux que rencontrent son entreprise. Il a également un rôle de conseil.

Niveau d'accès minimum : Bac+5
Rémunération moyenne : 5 000 euros net par mois
Secteur : Entreprise

En quoi consiste ce métier ?

Garant des intérêts de son employeur, il s’assure que tous les services de la société travaillent en conformité avec la loi. Il a en charge la rédaction des contrats (baux commerciaux, contrats de travail, etc), il veille sur le respect du droit des marques et des brevets, il gère les contentieux mais il peut également être amené à mettre en place un plan de restructuration ou encore à veiller à l’application d’une loi sur les retraites. Il existe différents profils de juriste d’entreprise. Il peut être généraliste, c’est généralement le cas dans les petites entreprise ou spécialiste (droit de l’environnement, propriété intellectuelle…).

 

Formation

Il est recommandé d'être diplômé d'un Master 2 en droit des affaires et d'avoir une bonne maîtrise de l’anglais.

A noter que le Diplôme de Juriste-Conseil en Entreprise (DJCE), proposé en complément d’une dizaine de Masters 2 en droit des affaires, est fortement recherché par les recruteurs.
En savoir plus sur le DJCE.

L’obtention du certificat d’aptitude à la profession d’avocat est parfois requise mais attention, un juriste d’entreprise ne peut en aucun cas exercer la métier d’avocat.

 


Témoignage : Jérémy Charbonneau, Avocat spécialiste en droit social

Copyright : Université de Paris

Témoignage : Hervé Delannoy, juriste d'entreprise

Copyright : Agorassas

Source : Mooc Le Droit est-ce pour moi ?

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2021 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech