Portail universitaire du droit

Université Paris 1 - Panthéon SorbonneÉcole de Droit de la Sorbonne

Droit comparé

Master Droit comparé

Niveau : Master
Niveau requis :
BAC+4
Mention(s) : Droit comparé
Parcours : Droit comparé

Continent perdu ou avenir du XXIe siècle, l’Afrique reste mal connue. Peut-être est-ce du au fait qu’on en parle au singulier alors que, sur bien des points, il conviendrait de parler d’Afriques. C’est cette pluralité des Afriques sur le plan juridique que le Master entend interroger afin de mieux appréhender la vie juridique qui se meut sur ce socle géologique

et former les juristes qui s’y intéressent.

Car les droits en Afrique sont pluriels et entretiennent des rapports particulièrement complexes auxquels les relations juridiques -

fussent-elles purement économiques - doivent obéir pour se déployer intelligemment et efficacement (droit international public, droit continental, droits (sous) régionaux, droits étatiques ; droits coutumiers ; droits traditionnels ; droit écrit, droit non écrit ; droit public,

droit privé ; droit formel, droit informel).

Le master 2 Droits africains - qui devient un M2 recherche et professionnel - est destiné aux étudiants désirant acquérir une culture juridique approfondie leur permettant de maîtriser les systèmes juridiques africains à partir d’une connaissance des textes et des institutions, mais aussi des pratiques.

Ces dernières se retrouvent en effet fréquemment en décalage

avec le droit « officiel », inspiré ou hérité des systèmes juridiques des puissances coloniales.

Et parce que le droit n’est ni produit ni mis en oeuvre indépendamment des autres forces, notamment humaines, sociales, économiques, politiques, religieuses, militaires ou philosophiques, le master 2 Droits africains entend assurer un enseignement qui dépasse une analyse descriptive des droits en vigueur en Afrique pour prendre en compte les

analyses venant de l’histoire, des sciences politiques ou de l’anthropologie du droit.

Le Mater 2 Droits africains est affilié à l’UMR 1803 – Institut des sciences juridiques et philosophiques de la Sorbonne. Il s’inscrit plus précisément dans le cadre du Laboratoire d’anthropologique juridique de Paris (LAJP). Les membres de l’équipe participent également aux recherches menées par le Groupement d’intérêt scientifique pour l’étude la mondialisation et du développement (GEMDEV). Le Centre d’études des mondes africains

(CEMAF) est également ouvert aux étudiants du Master.

Objectif du diplôme : Issu du plus ancien diplôme national français relatif à l’Afrique, le master 2 Droits africains a été entièrement repensé pour s’adapter à l’évolution des enjeux africains et du public qui s’y intéresse et pour préparer tant aux métiers de la « recherche » et de l’enseignement supérieur qu’aux nouveaux débouchés professionnels pour lesquels se multiplient les attentes de juristes compétents, au fait des particularités et spécificités des contextes africains (fonctions gouvernementales ou haute administration, organisations internationales, cabinets d’avocats et de conseil, ONG, organismes de coopération, etc.).

Il s’agit donc de développer les compétences des étudiants en matière économique (droits des affaires et des investissements, notamment), mais également d’énergies ainsi que des ressources naturelles.

Il s’agit également de conserver son intérêt pour le droit foncier et de la terre et le développement et surtout pour une logique généraliste et pluridisciplinaire permettant aux étudiants de développer des compétences dans tous les domaines de la vie juridique en Afrique et de comprendre comment les droits se vivent dans les pays qui la constituent.

Les étudiants issus du master 2 Droits africains sont capables de comprendre et maîtriser la diversité des systèmes juridiques du continent, diversité s’exprimant tant au niveau des sources d’inspiration des droits étatiques (droit de civil law, droit de common law, droit

musulman, …) que dans la coexistence de ces droits étatiques, souvent peu effectifs, avec des pratiques coutumières encore très vivaces et le droit international en constant développement.

Ils sont capables de fournir des expertises juridiques pour tout acteur en relation avec l’Afrique soucieux de connaître les réglementations applicables, de les interpréter et de les mettre en oeuvre.


Modalités : Formation initiale, Formation continue

Lieu(x) de formation


École de Droit de la Sorbonne
12 Place du Panthéon
75231 Paris Cedex 5

Autres formations

Master 1 Droit Français et espagnol
Paris 1 - Ecole de droit de la Sorbonne
Master Droit comparé
Paris 1 - Ecole de droit de la Sorbonne
Master Droit comparé : Droits africains
Paris 1 - Ecole de droit de la Sorbonne
Master Droit comparé
Strasbourg - Faculté de droit
Master Droit comparé
Strasbourg - Faculté de droit
Master Common law et droit comparé
Paris 5 Descartes - Faculté de droit
30 formations similaires.

Réviser avec l'UNJF

Droit constitutionnel allemand

Droit constitutionnel allemand

...

Droit public comparé des Etats européens

Droit public comparé des Etats européens

Composé de 10 leçons, le cours de Droit public comparé des États européens présente sous forme thématique les grandes institutions du droit public...

Administrations publiques comparées

Administrations publiques comparées

La leçon 1 revient sur les différentes approches permettant d’étudier l’administration comme un objet des sciences sociales, tandis que la leçon...

Institutions politiques comparées

Institutions politiques comparées

Ce cours présente les principales notions relatives aux systèmes politiques dans leur dimension comparative. S'il n'oublie pas la France, bien évidemment,...

Introduction à la Common Law

Introduction à la Common Law

Ce cours a pour objet une introduction à la Common Law que l'on oppose traditionnellement aux systèmes civilistes dont fait partie l'ordre juridique...