Directeur juridique en droit de la santé

Ce juriste accompagne et conseille les acteurs intervenant dans le domaine de la santé.

 

 

Niveau d'accès minimum : Bac+5
Secteur : Entreprise

Quelles sont ses missions ?

Spécialiste du droit de la santé, ce juriste doit résoudre les problèmes juridiques, éthiques et fiscaux que rencontrent son entreprise. Il a également un rôle de conseil.

Garant des intérêts de son employeur, il s’assure que tous les services de la société travaillent en toute transparence en conformité avec la loi. Il a pour mission le respect de la réglementation applicable dans le domaine de la santé.

Au sein d'un laboratoire pharmaceutique et de recherche médicale, il accompagne le développement des produits mis à la disposition des patients.

Il peut également être recruté par divers acteurs :

  • hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, et autres organismes de santé ;
  • compagnies d'assurance ;
  • caisses de sécurité sociales et mutuelles ;
  • organisations professionnelles ;
  • associations de patients.

Formation

Pour devenir juriste spécialisé en droit de la santé, il est recommandé d'être diplômé d'un Master 2 en droit de la santé et d'avoir une bonne maîtrise de l’anglais.

A noter que le Diplôme de Juriste-Conseil en Entreprise (DJCE), proposé en complément d’une dizaine de Masters 2, est fortement recherché par les recruteurs.
En savoir plus sur le DJCE.

L’obtention du certificat d’aptitude à la profession d’avocat est parfois requise mais attention, un juriste d’entreprise ne peut en aucun cas exercer la métier d’avocat.

Pour accéder à la direction du service juridique d'un acteur public ou privé intervenant dans le domaine de la santé, il faut enfin justifier d'une solide expérience professionnelle antérieure dans un domaine d'activités similaire.


Témoignage : Laurent Pitet, Directeur juridique en droit de la santé

Copyright : Université Paris Descartes