Officier de police

Placé sous l’autorité du ministre de l’intérieur, l'officier de police, fonctionnaire de la Police nationale, appartient au corps de commandement. L'officier seconde ou supplée le commissaire de police, assure des fonctions de commandement opérationnel des services et dresse les procès-verbaux ...

Niveau d'accès minimum : Bac+3
Élève officier (hébergement gratuit) : 1 325 € net.
Secteur : Sécurité

L'officier de police :

  • secondent ou supplée les commissaires de police dans l’exercice de leurs fonctions, et diriger certains services.
  • assurent le commandement opérationnel des services.
  • assurent des fonctions d'expertise supérieure en matière de police, de sécurité intérieure.

En cours de carrière, l'officier de police accède à des emplois de responsabilité en adéquation avec son grade. Dans une liste non exhaustive, il pourra se voir confier le commandement de certaines unités, notamment en sécurité publique, en police judiciaire, en compagnie républicaine de sécurité, en police aux frontières, à la direction du renseignement intérieur, à la direction de la coopération internationale… 

Il exerce sa mission en tenue ou en civil selon la nature des fonctions assurées.

La majorité des postes se situe dans les commissariats de police, en région parisienne ou dans les grandes villes.

https://www.lapolicenationalerecrute.fr/Concours-et-selections/Officier-de-police

Recrutement par concours

  • Niveau minimum d'admission : bac+3

Formation

  • 18 mois à l'ENSP (Ecole Nationale Supérieure de Police) située à Cannes-Ecluse au cours de laquelle les élèves officiers de police alternent stages en école et en services actifs.
  • Les élèves officiers suivent une formation en alternance. Les deux tiers du temps sont passés à l'école. Le reste est effectué sous forme de stages dans des services de police, dans d'autres administrations. 

En savoir plus : Comment devenir officier de police ?


Témoignage : Véronique Ramade, Officier de police

Copyright : Université Paris Descartes