Greffier

Présent au sein des juridictions de l'ordre judiciaire, acteur essentiel du bon fonctionnement du service public de la justice, le greffier assiste le magistrat et authentifie les actes juridictionnels.

Niveau d'accès minimum : Bac+2
Salaire débutant : 1 610 € net.
Secteur : Droit et justice

Les fonctions

Spécialiste de la procédure et garant de l’authenticité des actes, le greffier assiste au quotidien les magistrats.

Maillon essentiel du fonctionnement de la justice, il enregistre les affaires, prévient les parties des dates d’audience et de clôture, prépare les dossiers pour les magistrats, prend note du déroulement des débats, rédige les procès-verbaux, met en forme les décisions, etc. Tout acte accompli en son absence peut être frappé de nullité.

Le greffier joue aussi un rôle d’intermédiaire entre les avocats, le public et les magistrats.

Il renseigne, oriente et accompagne les usagers dans l’accomplissement des formalités ou procédures judiciaires.

Au fil de sa carrière, le greffier peut changer de juridiction (tribunal de grande instance, cour d'appel, conseil de prud’hommes, etc.).

Depuis la réforme statutaire du 15 octobre 2015, le greffier peut voir ses fonctions évoluer. Le greffier du grade principal peut ainsi accéder à des emplois des greffiers fonctionnels lui permettant d’exercer des fonctions d’encadrement en qualité de chef de greffe, d’adjoint au directeur de greffe, de chef de service, d’experts au sein de services spécialisés dans le traitement de contentieux techniques ou de certaines procédures judiciaires.

Après quatre ans d'expérience, il peut également passer le concours interne pour devenir directeur des services de greffe. En savoir plus : Présentation du métier de greffier

Recrutement par concours

• Niveau d'admission requis : Licence 2 en droit ou DUT carrières juridiques.

• Un concours externe est ouvert aux titulaires d’un titre ou diplôme classé au moins au niveau 3 (Bac+2) ou d'une qualification reconnue équivalente à l'un de ces titres ou diplômes dans les conditions fixées par un arrêté conjoint du ministre de la justice et du ministre chargé de la fonction publique.

• Un concours interne est ouvert aux fonctionnaires et agents de l'Etat, justifiant de 4 ans de services publics au 1erjanvier de l'année du concours.

Formation

Durée de la formation : 18 mois à l'École nationale des greffes de Dijon.
La formation comprend des enseignements à l’Ecole nationale des greffes ainsi que des stages pratiques en juridictions et services.

Elle s’articule selon le schéma de principe suivant :
    - Stage découverte à l’ENG : 1 semaine
    - Stage découverte en juridiction : 1 semaine
    - Scolarité à l’ENG : 10 semaines
    - Stages pratiques en juridictions : 28 semaines
    - Stages d’approfondissement hors poste : 18 semaines
    - Scolarité d’approfondissement : 3 semaines
    - Stage de mise en situation professionnelle sur poste : 9 semaines

Pendant toute la durée de la formation, le greffier stagiaire perçoit un traitement indiciaire et indemnitaire net mensuel d’environ 1 500 €.
Dès sa nomination en qualité de stagiaire, le greffier recruté par la voie du concours externe doit signer l'engagement d'accomplir, outre la période de stage, 4 années de fonctions au service de l'Etat en qualité de titulaire.

En savoir plus sur l'école nationale des greffes.


Témoignage : Raïssa Gidonou, greffier

Source : JustiMemo

Copyright vidéo : Ministère de la Justice

Témoignage : Catherine Pottier, Greffier

Copyright : Agorassas

Source : Mooc Le Droit est-ce pour moi ?

Témoignage : Philippe Bobet, greffier du tribunal de commerce

Copyright : Université Paris Descartes

Témoignage : Claire Copard, greffier des services judiciaires

Copyright : Université Paris Descartes