Portail  Actualités  Toutes les parutions  « Sauf le droit épiscopal »

27000100826510l


Parution : 09/2021
Editeurs : Presses universitaires de Caen
Presses universitaires de Rouen et du Havre
ISBN : 978-2-3818-5022-1
Notice SUDOC

« Sauf le droit épiscopal »

Évêques, paroisses et société dans la province ecclésiastique de Rouen (XIe-milieu du XIIIe siècle)

Grégory Combalbert

Présentation de l'éditeur

La réforme ecclésiastique habituellement qualifiée de «grégorienne» est un processus aux conséquences très importantes, qui impacte aussi bien les hommes d'église que le reste de la société médiévale. En Normandie, elle suit des voies et une chronologie particulières. Dans le contexte singulier de la réforme et de la province ecclésiastique de Rouen, qui est très largement mais pas intégralement située dans le duché de Normandie, ce livre examine la manière dont évolue le «gouvernement» des paroisses par les évêques. L'enquête s'intéresse à la capacité épiscopale de contrôle des églises et des clercs, qui apparaît encore largement à construire au XIe siècle, à l'action des évêques, de plus en plus tournée vers la pastorale à partir de la fin du XIIe siècle, et aux conséquences de ce contrôle et de cette action sur la société, c’est-à-dire sur les acteurs locaux, aristocrates, élites villageoises et clercs, qui, eux aussi, exercent ou prétendent exercer des droits sur les églises paroissiales.

 

Sommaire

Avant-propos

Introduction

Chapitre 1 : Le temps des « coutumes » épiscopales : le difficile exercice des droits épiscopaux dans les paroisses (XIe siècle – v. 1130)

I – Les coutumes de l'évêque

A. Redevances et justice : que sont les coutumes épiscopales ?

B. La seigneurie épiscopale et la domination ecclésiastique de l'évêque : confusion et ambiguïté

II – Les moyens du contrôle épiscopal en construction

A. Le développement de l'institution archidiaconale

B. L'apparition des premiers doyens ruraux

C. Les moments du contrôle épiscopal : l'importance du synode diocésain

Le synode

Les processions de la Pentecôte et la visite pastorale

Les droits de synode et de visite

III – Les évêques et l'enjeu du contrôle difficile des coutumes épiscopales

A. Des évêques faibles et des coutumes usurpées ? Éléments de reconsidération pour le premier XIe siècle

B. Franchises et cession des coutumes épiscopales aux religieux : les évêques entre vigilance et hostilité (v. 1060-fin du XIe siècle)

Des concessions faites par les évêques

Des évêques hostiles à la concession des coutumes aux religieux

Des indices de la vigilance épiscopale

C. Le produit d'un compromis entre le duc et les évêques ? Des concessions de coutumes limitées (v. 1060-1087)

La position du duc Guillaume

La nature des concessions

Le champ d'application des concessions

Un exemple exceptionnel de recul épiscopal important : Caen et les églises des abbayes caennaises

D. Une pression épiscopale après 1087 ?

Des conflits débouchant sur des concessions minimales

Les premières remises en cause de franchises anciennes

Conclusion

Chapitre 2 : Paroisse et société : seigneurie et desserte des églises paroissiales (v. 1070-v. 1130/1140)

I - Une question difficile : à qui appartiennent les églises à la fin du XIe et au début du XIIe siècle ?

A. Les donations d'églises dans la documentation

Chronologie des donations d'églises

Les motivations des donateurs et des bénéficiaires

B. Les seigneurs laïques d'églises : un enchevêtrement de droits

Donateurs et seigneurs

Les hommes du village et l’église

L’enchevêtrement des droits dans les sources : des donations sans effet ?

C. Le rôle de l’évêque dans les premières donations d’églises

Aux environs de 1100 : les premières interventions épiscopales

Interventions épiscopales, principes réformateurs et contexte politique

Les années 1120, une étape importante

II – Les desservants d’églises 

A. Identité et recrutement des desservants

L’origine sociale et familiale des desservants dans les églises dépendant des laïques

L’origine sociale et familiale des desservants dans les églises dépendant des moines

Le seigneur monastique et le desservant

La qualité du clergé paroissial

B. Les revenus des desservants

C. Nomination et renvoi des desservants paroissiaux avant 1130 : des évêques absents ?

L’implication des évêques dans la nomination et le renvoi des desservants

Le duc et l’évêque dans le Cotentin : une tentative pour contrôler le renvoi des clercs ?

Le diocèse de Rouen : l'apparition précoce de la présentation à l'évêque ?

D. Avant 1130 : la persona existe-t-elle dans la province de Rouen ?

Retour sur la persona en France du Nord

La question de l’altare

La persona dans le Vexin français avant 1130

La persona en Normandie avant 1130

Conclusion

Chapitre 3 : Le tournant réformateur (v. 1130-v. 1180)

I – Le renforcement de l’emprise épiscopale et cathédrale sur les églises

A. Le renforcement du contrôle épiscopal sur les donations et les possessions de biens ecclésiastiques

B. Une conception nouvelle des droits de l’évêque

L’émergence du « droit épiscopal »

L’évêque et les clercs paroissiaux : obéissance et affirmation d’un lien hiérarchique

Matérialiser le respect et la dépendance : une attention renforcée pour le paiement des redevances épiscopales

C. L’église-mère du diocèse et les églises paroissiales

Le lien symbolique entre les églises et la cathédrale

Le rôle des chapitres cathédraux dans le contrôle des églises et du diocèse

Chapitres cathédraux et églises paroissiales : des différences importantes d’un diocèse à l’autre

Une situation héritée : des églises dans le temporel des cathédrales avant 1130

1130-1180 : Le soutien des évêques à la possession canoniale des églises

Bilan territorial de la possession canoniale des églises

D. Les auxiliaires épiscopaux

II – Mise en œuvre de la réforme et limitation du droit des laïcs : les nouveautés institutionnelles et juridiques

A. L’introduction des évêques dans la nomination et la protection des clercs

Un souci épiscopal nouveau : la présentation du prêtre

La diffusion de la présentation

Théoriser le recul des droits des propriétaires d’églises : vers le droit de patronage

 L’affirmation du « droit paroissial »

B. La lente diffusion de la persona dans la province de Rouen

La diffusion des termes personatus et persona dans les actes

Persona et personatus dans le diocèse de Rouen avant 1165 : le point de vue de l’archevêque Hugues d’Amiens

La persona dans les diocèses de Normandie centrale et occidentale

Conclusion

Chapitre 4 : Les enjeux territoriaux du contrôle épiscopal des paroisses : le cas du diocèse de Bayeux (v. 1140-v. 1180)

I - Quelle autorité épiscopale à Bayeux dans les années 1140 ?

A. L’arrivée de Philippe d’Harcourt sur le siège épiscopal : un contexte difficile

B. L’autorité épiscopale contestée de toute part

Les églises dépendant de Fécamp et de Troarn

Négation et usurpation des droits épiscopaux par d’autres acteurs

II – Un territoire diocésain à contrôler : enjeux localisés et stratégies épiscopales

A. Contestation et tentatives d’affirmation de l’autorité épiscopale en Hiémois

L’Hiémois, la partie la plus mal contrôlée du diocèse

Les évêques et l’abbaye Notre-Dame du Val

Les interventions directes de Philippe d’Harcourt

Le développement des auxiliaires épiscopaux

Le règlement du conflit avec Troarn

B. Évêques et chanoines dans le sud du diocèse

Le sud du diocèse, une région convoitée

Le relais des chanoines réguliers

L’apparition des doyens ruraux

C. Caen et sa périphérie : un enjeu majeur

Dans la ville : contestation et recul des droits des abbayes caennaises

Dans la ville : le concours des chanoines cathédraux

Autour de la ville : l’évêque et les chanoines réguliers

D. L’enclave de Cambremer : préserver l’influence épiscopale

Les évêques de Bayeux et la leuca de Cambremer

Les donations d’églises à Thiron

La franchise pour Sainte-Barbe-en-Auge

Le contrôle direct de l’église diocésaine

Conclusion

Chapitre 5 : Des paroisses réformées ? Effets et limites des innovations juridiques, entre réforme et compromis locaux

I – Une situation nouvelle : diffusion des nouveautés juridiques du XIIesiècle et contrôle épiscopal sur les bénéfices paroissiaux

A. La diffusion du droit de patronage et de la persona

B. Un contrôle épiscopal renforcé sur les bénéfices paroissiaux

C. Une conséquence des innovations ? Les droits du patron sur les revenus de l’église

Les droits des patrons laïques sur les revenus de l’église

Les droits des patrons ecclésiastiques sur les revenus des églises

D. L’adaptation des religieux aux innovations juridiques : la multiplication des incorporations d’églises

Des actes épiscopaux à reconsidérer : les actes d’incorporation

La nature de l’opération juridique et sa relation écrite

Les actes d’incorporation, témoins du contrôle épiscopal des bénéfices paroissiaux

II – Le titulaire et son vicaire

A. Le titulaire et la desserte de l’église

Des personae desservantes

Des personae non desservantes

Des vicaires qui ne desservent pas

Les bénéfices paroissiaux : un enjeu économique

B. Le partage des revenus paroissiaux

Émergence et statut de la vicairie

Le titulaire et son vicaire : quel partage des revenus ?

Les églises incorporées : quel partage des revenus ?

C. Les redevances dues par les clercs paroissiaux

Aux origines de la redevance due par le prêtre

L’impact des innovations juridiques : la pensio à partir de la fin du XIIe siècle

III – La persistance de l’influence laïque sur les églises

A. Les églises au patronage laïque

B. Les églises au patronage ecclésiastique : influence et entreprises des laïcs

Les conflits de patronage

Présenter sous la contrainte : la pression laïque pour le choix du titulaire

Parents et proches des seigneurs laïques dans les églises au patronage ecclésiastique

L’influence du roi et de la haute aristocratie

C. La question du choix du vicaire dans les églises dépendant des ecclésiastiques

D. Résister aux entreprises laïques : quelles solutions ?

Le serment de fidélité au patron

La reconnaissance publique du patron par le prêtre

Affirmer les droits des religieux au moment de la donation du patronage : réitérer la présentation du clerc

Conclusion

Chapitre 6 : La politique épiscopale en matière paroissiale dans la première moitié du XIIIe siècle : juridiction, administration, pastorale

I – Une nouvelle étape du renforcement du contrôle épiscopal sur les paroisses : le temps de la juridiction et de la normalisation

A. L’affirmation de la jurisdictio épiscopale

B. Offensives épiscopales et tentatives de normalisation juridique

Des conflits autour des paroisses concernées par des franchises anciennes

Les archevêques et les paroisses de Rouen

C. Les acquisitions de patronages d’églises par les évêques et les chanoines cathédraux

Une seconde phase de donations en faveur des chanoines cathédraux

Acquisitions et possession des droits de patronage par les évêques

II – L’émergence d’une véritable administration épiscopale des paroisses

A. Des outils administratifs pour le contrôle des paroisses : la constitution des premiers pouillés

B. Des auxiliaires épiscopaux aux cadres administratifs

C. La persistance d’exceptions aux droits des auxiliaires épiscopaux

III – L’importance des préoccupations pastorales

A. Le lien du prêtre à sa paroisse : vers le proprius sacerdos

Le temps des recteurs

Vicaires mercenaires et vicaires perpétuels

Le problème des desservants multiples

Contourner les présentations qui tardent pour garantir la présence d’un desservant

B. La valeur et le risque : la question des revenus du desservant

C. La question de la résidence et de la desserte des titulaires d’églises

L’amorce d’une nouvelle étape : le concile de Rouen de 1214

La suite du XIIIe siècle

D. Desserte et desservants : un objectif de qualité

Le contrôle de l’équipement matériel des églises

La qualité intellectuelle des prêtres

Une enquête de moralité ?

Le contrôle des clercs en fonction

Conclusion

Conclusion

Annexes

Annexe 1 : Les évêques de la province de Rouen du milieu du XIe au milieu du XIIIesiècle

Annexe 2 : Prosopographie des doyens ruraux de la province de Rouen (XIe et XIIesiècles)

Cartes (cahier)

Bibliothèque des universités normandes , 560 pages.  30,00 €

Copyright © 2021 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech