L’Institut de droit comparé Édouard Lambert, un centenaire remarqué

JCP.G N°42 du 18 octobre 2021

L’Institut de droit comparé Édouard Lambert, un centenaire remarqué

Hervé de Gaudemar, doyen de la faculté de droit Lyon 3

Faculté de Droit

La faculté de droit a célébré les 7 et 8 oc­tobre derniers le centenaire de la création de l’Institut de droit comparé, aujourd’hui dénommé Institut de droit comparé Édouard Lambert en souvenir de son fondateur.

Édouard Lambert a été nommé à Lyon en 1896 après avoir été reçu premier au concours d’agrégation des facultés de droit. Historien du droit et comparatiste de renom, il a mar­qué la faculté de son empreinte. Avec le soutien des doyens Caillemer et Josserand, il s’est rapidement engagé comme profes­seur dans plusieurs causes qu’il estimait devoir défendre. L’accueil à Lyon, dès 1907, d’étudiants égyptiens appelés à former le corps professoral de la future université nationaliste du Caire en est sans doute la plus spectaculaire. La création de l’Institut de droit comparé dans le sillage de l’armistice de 1918, la plus durable. Endeuillé par la perte au front de son fils René et de son neveu Paul Lintier, tous deux étudiants de la faculté de droit, et encouragé par les nouvelles relations entre la France et les États-Unis, Édouard Lambert comprend l’utilité de fonder un institut d’un type nouveau qui ambitionnerait de rechercher l’existence des éléments d’un droit commun aux États et de refléter leurs spécificités juridiques en vue de favoriser le rapprochement des peuples. Le colloque du centenaire a réuni de nombreux collègues lyonnais et étrangers venus témoigner de leur attachement à l’œuvre d’Édouard Lambert et à l’Institut qui la perpétue aujourd’hui sous la direction de Frédérique Ferrand. Le colloque a mis en évidence, outre la personnalité extraordinaire d’Édouard Lambert, la créa­tion d’un modèle : le dialogue des cultures occidentales et musulmanes est aujourd’hui au cœur de l’actualité et des instituts de droit comparé ont éclos partout dans le monde. L’accent a aussi été mis sur la portée du droit comparé comme instrument de renouveau de la science juridique et des sources du droit ainsi bien sûr que son importance centrale dans leur harmonisation.


  Voir l'article

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2021 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech