faculté de droit et de science politique de Versailles-Saint­-Quentin-en-Yvelines-Paris-Saclay : Le défi d’une rentrée hybride

JCP.G N°47 du 16 novembre 2020

faculté de droit et de science politique de Versailles-Saint­-Quentin-en-Yvelines-Paris-Saclay : Le défi d’une rentrée hybride

Marie-Emma Boursier, doyen de la Faculté

Faculté de Droit et de Science politique

L’actualité de la faculté de droit et de science politique de Versailles-Saint­-Quentin-en-Yvelines-Paris-Saclay est avant tout nationale avec la crise de la Covid-19 et nécessairement locale par les moyens déployés pour y faire face dans les meilleures conditions possibles pour les étudiants, les enseignants-chercheurs et pour nos laboratoires.

Le choix de notre communauté universitaire est tourné depuis le début de la crise vers la volonté de maintenir autant que possible les activités d’enseignement et de recherche en présence des étudiants et des collègues au sein de la faculté. Le principe d’une rentrée hybride a été posé pour tous nos étudiants de la première à la cinquième année. Lors des deux premiers mois, les étudiants ont ainsi alterné présence dans nos amphi­théâtres et cours filmés à distance. Le retour à un confinement national et le passage au « tout à distance », moins délicat que lors du premier confinement, demeurent toutefois complexes du fait d’un manque de person­nels techniques et des difficultés liées aux connexions massives et simultanées des étudiants sur les plateformes institutionnelles. Plus fondamentalement, le basculement en « tout à distance » nous rappelle une fois encore que l’enseignement en présence des étudiants constitue une modalité d’ensei­gnement inégalable pour la formation intellectuelle de nos futurs juristes. Le cours magistral n’est pas à l’image - si commodé­ment redessinée par les « pédagogies inno­vantes » - d’un rituel suranné. Il consiste au contraire en une invitation à réfléchir, douter, critiquer, démontrer. Il constitue aussi une formation à la rhétorique indispensable pour débattre et pour convaincre.

Zoom, Collaborate, et autres Moodle ou Blackboard sont évidemment nécessaires en ces temps chaotiques. Ils nous permettent d’assurer la continuité de nos missions. Mais nous attendons tous, universitaires et étu­diants, le retour en amphithéâtre pour que vivent de nouveau nos spécificités discipli­naires et méthodologiques, pour la formation des juristes et des citoyens de demain.


  Voir l'article

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2020 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech