Portail universitaire du droit

Synthèse du bilan des 10 e Assises de l’EDJM, 3 au 5 octobre 2018

JCP.G N°48 du 26 novembre 2018

Synthèse du bilan des 10 e Assises de l’EDJM, 3 au 5 octobre 2018

Jean-Philippe Agresti, doyen de la faculté

Faculté de Droit et de Science politique

La faculté de droit et de science poli­tique d’Aix-Marseille Université (AMU) a accueilli du 3 au 5 octobre 2018 les 10 e Assises de l’École doctorale des juristes méditerranéens (EDJM) célébrant les 10 ans de ce réseau doctoral euro-méditerranéen unique en France né en 2008 en ses murs et composé de 12 universités partenaires du pourtour méditerranéen dont AMU. L’orga­nisation itinérante des sessions, accueillies à tour de rôle dans les universités membres, a permis ce «retour aux sources» en 2018 avec une organisation pilotée par la Fédération de recherche « Droits, pouvoirs et sociétés ». Ces Assises organisées sur le thème « Droit et civilisation en Méditerranée : vers une culture juridique commune ? » ont été l’occasion de réaffirmer les liens forts entre l’EDJM et l’École doctorale de droit du Moyen-Orient (EDDMO), et de mettre en avant des objectifs communs pour une recherche en droit d’excellence et adaptée aux besoins de l’espace méditerranéen.

La place d’acteur privilégié de l’EDJM a été réaffirmée par la présence de plus de 80 participants et conférenciers de la Médi­terranée brisant pour certains un isolement lié aux difficultés traversées par leur pays : - pour l’EDJM Aix-Marseille : CEIR de la Ro­chelle, les universités d’Alger 1, de Constan­tine et de Tlemcen, de Tunis, Mohammed V de Rabat, de Thrace et libanaise ;

- pour l’EDDMO : universités de Djibouti, Pharos et Senghor d’Alexandrie, El Man­sourah du Caire, Saint Joseph de Beyrouth, Saint Esprit Kaslik, de La Sagesse, Arabe de Beyrouth et d’Alep.

Promouvant un dialogue scientifique médi­terranéen, l’EDJM a organisé des ateliers doctoraux, des séminaires et des confé­rences avec un taux d’encadrement de 30 enseignants-chercheurs pour 25 doctorants. Le professeur Rostane Mehdi, président du Conseil scientifique de l’EDJM depuis les origines a souhaité cesser ses fonctions. Après avoir été remercié chaleureusement, le Conseil scientifique a élu le doyen Jean-Philippe Agresti à sa présidence.


  Voir l'article

Tags: