Portail universitaire du droit

La faculté de droit de Cergy-Pontoise : entre professionnalisation, internationalisation et diversification

JCP.G N°47 du 19 novembre 2018

La faculté de droit de Cergy-Pontoise : entre professionnalisation, internationalisation et diversification

Marie Caffin-Moi, doyen de la faculté de droit


Après 30 ans d’existence, la faculté de droit de Cergy-Pontoise poursuit sa croissance grâce au dynamisme de ses enseignants chercheurs (rattachés au LEJEP ou au CPJP) et à la qualité de son encadrement administratif. La trajectoire de la faculté se dessine en suivant 3 objectifs. Le souci de l’insertion professionnelle est au fondement des choix en matière de formations. La faculté abrite des Masters de renom (DJCE) ou de niche (Droit et éthique des affaires, Droit pénal financier, Droit du financement des investissements immobiliers, Droit fiscal et douanier, Droit et management de la santé....). Six parcours de Master fonctionnent désormais sur le modèle de l’apprentissage, tandis que les autres impliquent tous un stage obligatoire. Les étudiants sont en outre accompagnés dans leurs choix de carrière, grâce à la Journée des Métiers, aux stages offerts dans le cadre des prix d’excellence, aux liens entretenus avec le barreau, les juridictions ou les collectivités du territoire.

L’internationalisation des formations est l’autre marque de fabrique de la faculté. Des filières sélectives permettent de suivre des enseignements diplômants en droit étranger (anglo-américain ; espagnol et latino-américain). La faculté noue égale­ment des partenariats avec des universités étrangères, facilitant la mobilité étudiante et la création de doubles diplômes (filière intégrée franco-allemande, Master de droit social franco-italien).

Enfin, la faculté de droit veille à la diversi­fication de ses formations, en menant des projets innovants. Depuis 2016, le dispositif Continuum permet à des lycéens du bassin de suivre un cours magistral et de pré-va­lider une matière de première année. En 2020, la faculté ouvrira une licence profes­sionnelle de Juriste para-legal, encouragée par le financement octroyé à l’université Paris-Seine dans le cadre du PIA 3 (NCU).


  Voir l'article

Tags: