Portail universitaire du droit

DOUAI - La réussite au programme !

JCP.G n°43 du 21 novembre 2015

DOUAI - La réussite au programme !

 Valérie Mutelet, vice-doyen de la faculté


 Valérie Mutelet, vice-doyen de la faculté

La faculté de droit de l’université d’Artois est située dans la ville de Douai, capitale judiciaire du Nord-Pas-de-Ca­lais dans laquelle siègent la cour d’appel et la cour administrative d’appel.

Elle a pour ambition de profiter de sa situation particulière en établissant des liens entre les mondes judiciaire et universitaire, qu’il s’agisse de créer des ateliers de ju­risprudence, d’organiser des rencontres entre les étudiants et les magistrats (concours de plaidoirie, reconstitutions de procès, festival du film judiciaire), de trouver des lieux de stage, d’organiser des journées d’études ou encore de solliciter des professionnels pour des conférences ponctuelles.

Faculté à taille humaine, elle propose néanmoins un parcours juridique complet. Un cursus de licence en droit ainsi que plusieurs masters, spécialisés dans les domaines de la justice et du procès, de la gestion des collectivités territoriales, de l’entre-prise ou de la question environnemen­tale (en collaboration avec l’école des mines), sont ouverts.

La structure délivre aussi une licence professionnelle ainsi que différents diplômes universitaires. Enfin, la faculté accueille l’une des trois classes préparatoires intégrées de l’École nationale de la magistrature.

L’équipe enseignante et administrative de la faculté s’attache à mettre en place une politique forte d’encadrement des étudiants particulièrement en première année et développe par ailleurs une politique d’ouverture culturelle (liens privilégiés avec « l’hippodrome », scène nationale douaisienne, séances du ciné-droit) et de sensibilisation à la vie pro­fessionnelle. La faculté initie également différents projets scientifiques, élaborés au sein du centre de recherche, « Droit Éthique et Procédures » (CDEP).

TELEX ? 5 et 6 nov. , colloque « Les nouvelles formes de terrorisme à l’épreuve du droit ».


  Voir l'article