Portail  Actualités de la recherche  Manifestations  Dynamiques contemporaines du constitutionnalisme africain

Dynamiques contemporaines du constitutionnalisme africain
mardi18octobre2022
14:0016:00

Conférence et cycle

Dynamiques contemporaines du constitutionnalisme africain



Evènement organisé autour de :

La construction constitutionnelle du politique en Afrique subsaharienne francophone

Moustapha Ndiaye
Parution : 07/2021
Editeur : LGDJ
Collection : Thèses. Bibliothèque constitutionnelle et de science politique, 157, 528 pages
La construction constitutionnelle du politique en Afrique subsaharienne francophone

Présentation

 

La construction constitutionnelle du politique en cours en Afrique subsaharienne francophone est le résultat d'une volonté historique : la colonisation européenne. Après la décolonisation, l'injonction du discours de la mission civilisatrice est formellement suivie puisque les Constitutions africaines francophones, qui imitent la Constitution française, consacrent le modèle français de l'Emanation démocratique. Mais l'institutionnalisation de l'Emanation démocratique est globalement infructueuse. L'application du modèle unitaire de l'Emanation démocratique va généralement engendrer des conflits intercommunautaires, soit pour le contrôle du pouvoir au sein de l'Emanation (par la lutte armée ou par la loi de la majorité démocratique), soit pour se séparer de l'Emanation. Les amendements jusque-là apportés n'ont pas réussi à résorber la crise du politique parce qu'ils s'inscrivent toujours sous le paradigme constitutionnel du modèle unitaire de l'Emanation démocratique (nation monocommunautaire et Etat-unitaire), ignorant ainsi un élément déterminant du fait politique subsaharien à savoir l'identité collective précoloniale ou ethnique.

Dès lors, comme cela s'est fait dans d'autres pays (Belgique, Canada, Espagne, Ethiopie, etc.), la résolution de la crise du politique dans les pays subsahariens pourrait trouver une voie dans l'adoption d'un modèle constitutionnel pluralitaire, c'est-à-dire la reconnaissance de la pluralité communautaire constitutive de la nation (nation pluricommunautaire) à laquelle correspondrait une forme pluralitaire du pouvoir politique (Etat fédéral, Etat régional ou Fédération démocratique).

 

Programme

 

14h00 : Intervention de Monsieur Moustapha Ndiaye, Docteur du CERCOP, Maître de Conférences à l'Université Assane Seck de Ziguinchor au Sénégal

16h00 : Fin

 

(A découvrir chez L.G.D.J : Moustapha Ndiaye, "La construction constitutionnelle du politique en Afrique subsaharienne francophone", 2021, Tome 157, 544 p.)

 

 

Entrée libre


Organisée par le CERCOP, Université de Montpellier


Faculté de droit
Salle de master Théorie et pratique du droit constitutionnel
Bâtiment 2, 5ème étage
39 rue de l'Université
34000 Montpellier

Université de Montpellier
Faculté de Droit et de Science politique
Centre d'Études et de Recherches Comparatives Constitutionnelles et Politiques
Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2022 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech