Portail  Actualités de la recherche  Manifestations  Questionner nos objets par nos a priori

Questionner nos objets par nos a priori
Sur place et en ligne
&
lundi23mai2022
mardi24mai2022

Journée d'étude

Questionner nos objets par nos a priori


Présentation

 

En tant que chercheurs dans nos différentes disciplines, nous travaillons notamment sur des objets. Ces derniers doivent sans cesse être questionnés : quels sont-ils ? comment faut-il les appréhender, les comprendre, les définir, les délimiter ?
Cette journée d'étude propose de placer les a priori au cœur de ces questionnements. Par a priori, on peut entendre, l'ensemble des postulats, paradigmes, présupposés, préjugés, biais, croyances que nous portons sur les objets auxquels nous nous intéressons. Ces a priori forment une sorte de pré-compréhension de nos objets et ils jouent potentiellement un rôle déterminant sur la manière de les saisir. Les questionner revient à s'intéresser tout autant au sens des objets que nous travaillons qu'à la façon dont nous produisons la connaissance. Il s'agit alors de faire émerger les contextes d'énonciation et points de vue depuis lesquels le chercheur décrit son objet et, ce faisant, en construit une connaissance plus ou moins subjective. Se pose ainsi la question de l'identification des étapes susceptibles de mettre en débat les a priori de la connaissance, pour corrélativement établir d'autres étapes par lesquelles nous pouvons mieux concevoir, voire redécouvrir, nos objets et la manière de les penser. La journée d'étude encourage la pluridisciplinarité et ouvre donc son appel à l'ensemble des chercheurs en sciences humaines et sociales, naturelles et médicales.

 

Programme

 

Lundi 23 Mai 2022

 

13h30 : Allocutions d'ouverture
Mathias Latina, Vice-doyen "Recherche" de la Faculté de droit de Nice

 

13h45 : Pour commencer : points d'entrée
Hania Kassoul, Maîtresse de conférences en droit privé, CERDP, Université Côte d'Azur

 

Axe 1 – Comment ?

Sous la présidence de Michel Boudot, Professeur de droit privé, Université de Poitiers

 

Session 1

14h00 : Eprouver ses hypothèses : questionner ou révéler ses a priori ?
Yanisse Benrahou, Doctorant en droit, Université de Nanterre

Analyse réflexive des a priori théoriques et épistémologiques d'une posture de recherche engagée
Pénélope Dufourt, Doctorante ATER en droit public en codirection en sciences de l'éducation, CREDOF, Université de Nanterre

15h15 : Pause

 

Session 2

15h30 : Droit et vérité : les actes de langage en théorie juridique
Roïla Mavrouli, Docteure en droit des Universités de Nanterre et Luxembourg, PostDoc Research Fellow HEC Paris - CNRS

Etat de l'art sur l'hypothèse d'une méthode antécédente - Retour d'expérience
Anne-Laure Thessard, Ingénieure d'étude en philosophie des sciences, GREDEG, Université Côte d'Azur, Doctorante, Equipe de recherche Science, Norme et Démocratie, Sorbonne-Université

17h45 : Fin de la 1ère journée

 

Mardi 24 Mai 2022

 

Axe 2 - Dans quel contexte ?

Sous la présidence de Céline Husson-Rochcongar, Maîtresse de conférences en droit privé

 

Session 3

9h00 : Une construction d'objet en science politique : les enjeux d'appartenance et de frontières des groupes sociaux, le cas des agriculteurs dans les Alpes-Maritimes
Prune Le Hor Parriaux, Doctorante contractuelle chargée d'enseignement en Science politique, ERMES, Université Côte d'Azur

Permanence et transmission : vertus et limites du paradigme de conservation des droits du patrimoine culturel
Ronan Bretel, Doctorant en sciences juridiques à l'Institut des Sciences Sociales du Politique (ISP - UMR CNRS 7220) de l'ENS Paris Saclay (Université Paris Saclay) et ATER à l'Université Paris II Panthéon-Assas

10h15 : Pause

 

Session 4

10h30 : Questionner les a priori dans la traduction littéraire
ossi Gerard Adzalo, Doctorant en Traduction-Traductologie, LIRCES, Université Côte d'Azur

L'identité des a priori du Droit et de l'IA. Etude à partir de l'offre de règlement européen
Arnaud Billion, chercheur en éthique, IBM France Lab, Doctorant en droit, Université Lyon 3

 

Axe 3 - Sur quel objet ?

Sous la présidence de Hania Kassoul, Maîtresse de conférences en droit privé, Université Côte d'Azur

 

Session 5

13h30 : Questionner nos a priori : le problème de la relation à autrui
Alessandra Randazzo, doctorante en philosophie, CRHI, Université de Nice Côte d'Azur

Questionner les a priori du droit sur « l'incertain »
Sandra Russo, Docteure en droit chargée d'enseignement, GREDEG, Université Côte d'Azur

14h45 : Pause

 

Session 6

15h00 : A priori in Biology at the interface with Physics : the case of Phytophthora zoospore motion
Carlotta Auriora Lupatelli, Doctorante en biologie cellulaire et moléculaire, ISA-INPHYNI, Université Côte d'Azur

Une modalité a priori de la cession en droit : la cession autonome de l'accessoire
Joël Mba Kamga, Doctorant en Droit Privé, Université de Dschang (Cameroun)

16h15 : Pour poursuivre : points de fuite
Jean-Sylvestre Bergé, Professeur de droit privé, Membre de l'IUF, GREDEG, Université Côte d'Azur

 

 

Retransmisssion en visio

https://rddphi.com/programme-idex/

Inscription : https://www.eventbrite.fr/e/billets-journee-detude-pluridisciplinaire-de-la-jeune-recherche-316186571547


Organisée par le GREDEG, Université Côte d'Azur avec le CERDP et le réseau des Diplômes droit / philo par J.S. Bergé et H. Kassoul


Faculté de droit
Salle Ulysse
Avenue Doyen Trotabas
06000 Nice

Document

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.