Portail  Actualités de la recherche  Manifestations  Le fonds d’indemnisation des victimes de pesticides

Le fonds d’indemnisation des victimes de pesticides
Sur place et en ligne
mardi1mars2022
12:3013:30

Séminaires

Le fonds d’indemnisation des victimes de pesticides


Présentation

 

Entre 12h30 et 13h30, des universitaires ou des praticiens exposeront une pratique professionnelle, une publication, un projet de recherche, et en débattront avec les participants.

Une attestation de présence sera fournie à ceux qui le souhaitent

 

Programme

 

12h30 : Intervention de Vincent Rivollier, Enseignant-Chercheur à l'Université Savoie Mont Blanc et membre du Centre de recherche en droit Antoine Favre. Il se spécialise en droit du dommage corporel et, en cette qualité, il est membre suppléant du conseil de gestion du Fonds d'indemnisation des victimes de pesticides et juriste référent du groupe de travail sur le barème d'indemnisation des enfants au sein du FIVP.

En place depuis le 1er janvier 2020, le Fonds d'indemnisation des victimes de pesticides a institué deux processus d'indemnisation à l'égard de certaines victimes exposées aux pesticides. A travers ces mécanismes, le législateur a répondu pour partie aux préoccupations de santé publique quant aux effets des pesticides, notamment à l'égard des travailleurs exposés et de leurs enfants (cf. en particulier l'expertise de 2013 de l'Inserm, mise à jour en 2021).

A l'égard des salariés et des agriculteurs exposés dans un cadre professionnel, l'indemnisation par le fonds constitue un mécanisme de réparation des maladies professionnelles ; il participe à l'harmonisation entre différents régimes de sécurité sociale et permet de dépasser certains obstacles tenant à l'éclatement des régimes (régime applicable aux salariés agricoles, régime applicable aux agriculteurs non-salariés, régime général notamment applicable aux agriculteurs d'outre-mer, régime d'Alsace-Moselle) et aux pratiques propres à chaque caisse. Plus original, le FIVP prend en charge l'indemnisation des enfants exposés in utero aux pesticides en raison de l'activité professionnelle de leurs parents et développant des pathologies en lien avec cette exposition (cancers, malformations, troubles du développement). L'arrêté du 7 janvier 2022 met en place un barème d'indemnisation des enfants : la réparation est forfaitaire, comme en matière de maladies professionnelles, mais dépasse largement les limites et le carcan habituels de tels régimes pour permettre une réelle prise en charge de ces victimes, en suivant un processus administratif que l'on espère relativement souple.

Cette présentation visera à présenter l'activité du fonds au cours des deux années écoulées s'agissant des victimes salariées et/ou agricultrices ainsi que le barème d'indemnisation des enfants adopté début 2022.

13h30 : Fin

 

 

Gratuit, sur inscription préalable obligatoire : https://www.fac-droit.univ-smb.fr/fr/srdc/


Déjeuner du droit du dommage corporel organisé par la faculté de droit, Université Savoie-Mont Blanc dans le cadre du projet IUF « Standardisation de la Réparation du Dommage Corporel »


Chambéry - Faculté de droit
Domaine universitaire Jacob Bellecombette
20 route de la Cascade
BP 1104
73011 Chambéry Cedex

Université Savoie Mont Blanc
Faculté de Droit  de l'Université Savoie Mont Blanc
Centre de Recherche en Droit Antoine Favre

En partenariat avec :
Institut Universitaire de France
Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2022 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech