Portail  Actualités de la recherche  Manifestations  Penser le futur de l'Union européenne

Penser le futur de l'Union européenne
>
lundi24janvier2022
vendredi28janvier2022

Table ronde

Penser le futur de l'Union européenne


Présentation

 

Ces débats se tiennent dans le cadre du projet de recherche européen H2020 EU3D (Différenciation, Dominance, Démocratie) et s'inscrivent dans le contexte de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne. Structurées autour de table-rondes stimulées par le diagnostic de chercheurs et chercheuses de Sciences Po Grenoble, ces rencontres font discuter le monde académique et ses étudiants et étudiantes, les acteurs et actrices politiques, administratifs nationaux et locaux, et ceux de la société civile sur les défis auxquels l'UE est confrontée aujourd'hui.

Le programme - quatre sessions de 2 heures chacune - aborde successivement : l'état de droit (et le rôle de la Cour Européenne de Justice), la sortie de la crise (l'hétérogénéité économique des pays européens et les profils de reprise), l'opinion publique (perception et attentes des citoyens) et les relations extérieures (la résilience de l'UE face à l'influence de la Chine).

Avec la participation de Alp'Europe et du Centre de documentation européenne de Sciences Po Grenoble

Comité d'organisation : Sabine Saurugger, Professeure des universités en science politique, Directrice de Sciences Po Grenoble-UGA ; Fabien Terpan, Maître de conférences à Sciences Po Grenoble-UGA, Directeur adjoint du CESICE ; Cécile Pelaudeix, Chercheuse EU3D CNRS PACTE - Sciences Po Grenoble-UGA et Marie-Estelle Binet, Professeure, Directrice de la recherche à Sciences Po Grenoble-UGA, GAEL

 

Programme

 

Lundi 24 Janvier

 

17h30 : Ouverture des tables rondes-débats
Sabine Saurugger, Professeure des universités en science politique, Directrice de Sciences Po Grenoble-UGA
Cécile Pelaudeix, Chercheuse EU3D CNRS PACTE - Sciences Po Grenoble-UGA

 

Les instruments de protection de l'Etat de droit dans l'UE

Fabien Terpan, Maître de conférences en droit public à Sciences Po Grenoble-UGA, Directeur adjoint du CESICE
Henri Oberdorff, Professeur Emérite, Président de l'Université Populaire Européenne de Grenoble
Lencka Popravka, Doctorante en droit, UGA, CESICE

Table ronde animée par Céline Belot

L'Etat de droit, entendu comme le respect du droit par tous, y compris par le gouvernement au pouvoir, est menacé par la montée en puissance de régimes dits « illibéraux », notamment en Hongrie et en Pologne. Cette évolution est une source de différenciation juridique, entendue comme l'écart existant entre les Etats qui tendent à respecter les droits fondamentaux et ceux qui les bafouent. C'est aussi une source de différenciation territoriale puisque la remise en cause de l'Etat de droit touche un petit nombre d'Etats et les place dans une situation distincte par rapport aux autres membres de l'Union.

L'Union européenne dispose-elle des outils permettant de faire face à cette menace et d'assurer le respect des valeurs situées au cœur même des traités (article 2 TUE) ? Pour l'heure, la protection de l'Etat de droit passe avant tout par l'intervention de la Cour de justice de l'Union européenne, saisie par la Commission. Est-ce suffisant ? Quels sont les moyens -préventifs ou coercitifs- utilisés ou utilisables ? Et comment évaluer leur capacité à produire des résultats

19h30 : Fin

 

Mardi 25 Janvier

 

La crise sanitaire et les profils de reprise économique en Europe

17h30 : Marie-Estelle Binet, Professeure, Directrice de la recherche à Sciences Po Grenoble-UGA, GAEL
Sandro Gozi, Député européen, Membre de la Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs (en distanciel)
Jacques Le Cacheux, Professeur en économie, Université de Pau et des Pays de l'Adour, Sciences Po Paris, Ecole nationale des Ponts et Chaussées (en distanciel)
Yann Echinard, Maître de conférences en économie à Sciences Po Grenoble-UGA

Table ronde animée par Cécile Pelaudeix

La crise sanitaire a provoqué un choc économique durable et sans précédent, qui a profondément affecté les économies européennes, avec une chute brutale et importante de la production. La période post confinements et la vaccination massive de la population européenne permettent d'entrevoir la sortie de crise et la reprise de l'activité économique, mesurée par le PIB. Mais quels vont être les profils de reprise économique au sein des pays européens ? Et quelles sont les politiques à recommander ? A l'aide de données hétérogènes, relatives à 111 pays au cours de la période 1991-2020 permettant d'estimer les profils de reprise de manière robuste, nous montrons que les pays européens ont connu des profils classiques de reprise de types V U L mais également de type M S et D, à la suite des crises économiques passées, et en particulier celle de 2008. Ces résultats illustrent l'hétérogénéité économique des pays européens et peuvent également être utilisés pour extrapoler les sorties de crise à venir, et surtout pour identifier les pays les plus fragiles. Nous sommes également en mesure d'identifier les politiques économiques qui ont été les plus efficaces, favorisant les reprises rapides de type V ou U et évitant les profils de « non reprise » en L ou en D.

19h30 : Fin

 

Jeudi 27 Janvier

 

L'UE en quête d'une attention citoyenne

17h30 : Céline Belot, Chercheure CNRS PACTE - Sciences Po Grenoble-UGA
Gwendoline Delbos-Corfield, Députée européenne
Gaetane Ricard-Nihoul, Secrétariat commun pour la Conférence sur l'Avenir de l'Europe, Commission Européenne
Elisabeth Sénégas, La Chimère citoyenne

Table ronde animée par Marie-Estelle Binet

Depuis l'échec de la ratification du traité établissant une constitution pour l'Europe suite aux votes négatifs par référendums des citoyens français et danois, les attitudes des citoyens européennes à l'égard du processus d'intégration européenne suscitent beaucoup d'intérêt et d'inquiétude parmi les élites communautaires. Le Brexit est venu confirmer leurs craintes et les amplifier à travers les menaces de Grexit et autres Frexit, Neexit ou Oexit. Les citoyens européens seraient-ils devenus majoritaires eurosceptiques, ou du moins de plus en plus au processus d'intégration européenne ? Ne font-ils pas plutôt preuve de sentiments et d'attitudes ambivalents ? Quelle perception ont-ils du système politique européen et du projet qu'il porte ? Ont-ils des attentes à l'égard de l'UE ?

19h30 : Fin

 

Vendredi 28 Janvier

 

La résilience de l'UE face à la Chine

17h30 : Cécile Pelaudeix, Chercheuse EU3D CNRS PACTE - Sciences Po Grenoble-UGA
Armelle Douaud, Chef de cabinet adjoint, Coordination des relations extérieures, Parlement européen
Camille Brugier, Chercheuse Chine, Institut de recherche stratégique de l'Ecole militaire (en distanciel)

Table ronde animée par Fabien Terpan

Depuis plus d'une décennie, la montée en puissance de la Chine affecte l'équilibre mondial des forces et étend son influence sur l'Union européenne. La politique étrangère de Pékin dans l'UE et son voisinage s'appuie sur les vulnérabilités de l'UE (sa diversité, sa cohésion incertaine et l'exigence de légitimité) et peut affaiblir la pertinence et la légitimité des institutions européennes et de la démocratie. La Chine utilise différents types de pouvoir (obligatoire, institutionnel et idéationnel), par le biais de moyens allant des IDE, de la désinformation, des cyber-attaques, du contournement de l'UE et des représentants élus, pour atteindre des cibles spécifiques (infrastructures critiques, société civile, gouvernements nationaux) et affecter plusieurs politiques de l'UE. Comment l'Union européenne peut-elle renforcer sa résilience ? Trois aspects clés sont avancés : (1) la capacité de l'UE et de ses Etats membres à identifier les menaces multi-niveaux, multiformes et souvent entrelacées que la politique étrangère chinoise fait peser sur son économie (et son autonomie stratégique) et sa démocratie ; (2) la cohésion des Etats membres de l'UE, obtenue notamment par un niveau approprié de rigueur des politiques et l'utilisation du devoir de loyauté ; (3) et un renforcement de l'intégration de l'UE et de sa différenciation externe.

19h30 : Clôture des tables rondes-débats

 

 

Inscription : https://futur-ue-2022.sciencesconf.org/registration


Série de rencontres-débats organisées par Sciences Po Grenoble - UGA


Amphi A
Université Grenoble Alpes
621 avenue Centrale
38400 Saint-Martin-d'Hères

Document

Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2022 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech