Portail  Actualités de la recherche  Manifestations  Le corps en droit pénal, analyse et perspectives

Le corps en droit pénal, analyse et perspectives
lundi3mai2021
12:3013:30

Conférence et cycle

Le corps en droit pénal, analyse et perspectives


Programme

 

12h30 : Intervention de Camille Kurek

En point de départ de cette intervention, la thèse de l’intervenante intitulée « Le corps en droit pénal » se propose d’aborder la manière dont le corps est appréhendé par cette discipline. Le corps, perçu au travers des enjeux juridiques et sociétaux dont il est l’objet, est étudié depuis la première cellule de vie jusqu’au cadavre inclus, en intégrant les éléments et produits. Ce travail a permis de mener une première réflexion d’ensemble sur la place occupée par le corps et sur la répression des atteintes qui lui sont portées. Cette analyse s’est ensuite précisée et inscrite dans de nouvelles perspectives, prolongeant ainsi ce champ de recherche. Le corps étant au centre de problématiques contemporaines telles que les biotechnologies, cela a amené la conférencière à travailler sur le thème du transhumanisme en droit pénal, puis à la question plus large de la robotique en droit pénal. Le corps a alors constitué un support d’étude des nouvelles technologies en général, et les difficultés que cela peut comporter en termes de réponse pénale.

Après un parcours de droit privé effectué à l’Université Lyon 3, Camille Kurek s’est dirigée vers un Master 2 Droit des activités médicales et psychosociales au sein de l’Université catholique de Lyon. Dans cette continuité, elle a fait une thèse sur le corps humain en droit pénal à l’Université Lyon 3, sous la direction de M. le Pr Mistretta. Elle a ensuite été qualifiée aux fonctions de maître de conférences, puis a intégré l’UCLy depuis septembre 2020. Elle y dispense actuellement des enseignements sur le campus d’Annecy ainsi que sur le campus de Lyon. Elle a actuellement à sa charge des matières relevant essentiellement du droit civil, et poursuit ses recherches en droit pénal et nouvelles technologies.

 

Plan de la thèse :

PARTIE 1 : LE CORPS DÉVOYÉ PAR LE DROIT PÉNAL

Titre 1 : Le corps méconnu par le droit pénal

Chapitre 1 : Le corps, présomption de valeur sociale protégée

Chapitre 2 : Le corps, support de valeurs sociales protégées

Titre 2 : Le corps malmené par le droit pénal

Chapitre 1 : Le droit pénal inadapté au corps personnifié

Chapitre 2 : Le droit pénal inadapté au corps dépersonnalisé

PARTIE 2 : LE CORPS RENOUVELÉ PAR LE DROIT PÉNAL

Titre 1 : Le corps personnifié

Chapitre 1 : Le renforcement de la répression des atteintes non consenties

Chapitre 2 : Le renforcement de la justification des atteintes consenties

Titre 2 : Le corps réifié

Chapitre 1 : La qualification juridique du corps réifié

Chapitre 2 : Le droit pénal des biens humains

Articles supports de l’intervention :
C. KUREK, « Le transhumanisme en droit pénal », Les Cahiers de la justice, n° 3, 2018.
C. KUREK, « Des robots et des pénalistes », in Université et prétoire, Mélanges en l’honneur du Professeur Cl. Lienhard, sous la dir. de I. Corpart, C. Lacroix et M.-F. Steinlé-Feuerbach, L’Harmattan, 2020, p. 335 s.

13h30 : Fin

 

 

Inscription : https://framaforms.org/inscription-le-corps-en-droit-penal-analyse-et-perspectives-dejeuners-du-droit-du-dommage-corporel



Université Savoie Mont Blanc
Faculté de Droit  de l'Université Savoie Mont Blanc
Centre de Recherche en Droit Antoine Favre

En partenariat avec :
Institut Universitaire de France
Conférence des Doyens
Université numérique juridique Francophone
Avec le soutien de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
Avec le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Copyright © 2021 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech