Portail universitaire du droit

La justice entre mémoire et oubli


Ajouter à mon agenda

 Télécharger au format ICS

Conférence et cycle

La justice entre mémoire et oubli

Du jeudi 6 février 2020 au jeudi 12 novembre 2020

Présentation

 

Les relations entre justice et mémoire sont polarisés par deux excès : d’un côté, comme cela a été longtemps le cas, la loi qui s’écrit au futur impose l’oubli aux actions en justice ; qu’on songe aux lois d’amnistie qui ont jalonné l’histoire, mais aussi aux anciennes institutions régulatrices du temps juridique (prescription, grâce…) ; de l’autre, on assiste à des résurgences mémorielles qui affleurent dans l’espace public ; le souvenir des faits passés envahit le droit et, par voie de conséquence, le prétoire, au risque de créer une mémoire inapaisée.

L’objet de ce cycle de conférences est d’explorer cette crise du temps judiciaire. Il est en effet demandé à la justice d’être tantôt du côté du « plus jamais ça », tantôt du côté du « il n’est plus temps ». Peut-on alors juger contre le temps ?

Comment sinon trancher du moins équilibrer mémoire et oubli ? Par quelle voie fonder une mémoire collective en s’affranchissant d’un passé traumatique ? Et, dans cette perspective, quel rôle pourrait jouer la justice ?

(Accueil de 16h45 à 17h15)

 

Programme

 

6 février 2020

 

17h30 : Conférence inaugurale : L’affaire Audin
Sylvie Thenault, Directrice de recherches au CNRS (CHS-UMR 8058) et
Magalie Besse, Directrice de l’Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie

19h00 : Fin

 

30 avril 2020

 

17h30 : Justice, mémoire et oubli en Amérique latine
Kathia Martin-Chenut, Chargée de recherche au CNRS (UMR 8103 - ISJPS), Directrice adjointe scientifique de la Mission de recherche Droit & Justice

19h00 : Fin

 

11 juin 2020

 

17h30 : Violences et justice de Dieu au temps des guerres de religion
Denis Crouzet, Professeur d’Histoire du XVIème siècle à la Sorbonne Université Lettres

19h00 : Fin

 

10 septembre 2020

 

17h30 : Justice et mémoire coutumière
André Bendjebbar, Docteur en histoire, agrégé de l’Université

19h00 : Fin

 

12 novembre 2020

 

17h30 : Conférence de clôture : A quoi servent les lois mémorielles ?
Marc-Olivier Baruch, Directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales

19h00 : Fin

 

 

Entrée libre, sur inscription préalable auprès de la Cour de cassation : https://www.courdecassation.fr/spip.php?page=inscription_cycle&id_article=44216
Manifestation validée au titre de la formation continue des magistrats et des avocats
. Attestations de présence délivrées sur demande à la fin de chaque colloque.


Grand’Chambre
Cour de Cassation
5 quai de l’Horloge
75001 Paris

Document

Cour de Cassation
Ecole nationale de la magistrature
Association Française pour l’Histoire de la Justice

Ouvert à la formation continue des professionnels