Portail universitaire du droit

La corruption dans la littérature et l'histoire des idées

Colloque

La corruption dans la littérature et l'histoire des idées

Du mercredi 11 décembre 2019 au jeudi 12 décembre 2019

Présentation

Dans le cadre du Projet de Recherche Fédérée « Lutte contre la corruption », en partenariat avec le Centre d’Études et de Recherches Économiques et Sociales (CERES) et l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLCC), le Laboratoire Intersignes LR14ES01 (Faculté des Sciences Humaines et Sociale de Tunis, Université de Tunis) organise un Colloque international sur La corruption dans la littérature et l’histoire des idées. Cette rencontre vise à explorer le traitement de la question de la corruption dans la littérature, la philosophie, l’histoire, l’anthropologie, etc.  à travers les époques et les sociétés.

Aujourd’hui, à force d’entendre le mot défini de manière extensive comme « abus de biens sociaux», d’aucuns assignent le concept à l’idée de vénalité. C’est un fait. Mais cela revient à oublier l’histoire passionnante du mot des Anciens aux Modernes jusqu’à l’époque contemporaine. Il serait donc intéressant d’interroger la notion de corruption dans sa dimension anthropologique et d’en étudier l’évolution d’un siècle à l’autre. Cela revient également à ignorer la polysémie première du concept, ses synonymes à travers les époques et en fonction des contextes : morale, jurisprudence, science politique, finances, etc.

Les penseurs politiques depuis Aristote jusqu’à Montesquieu se sont emparés de la question dans ses rapports étroits avec le pouvoir/ les pouvoirs dans le sens où le mot désigne aussi une manière de pratiquer le pouvoir qui serait amorale. La corruption ne peut donc se penser en dehors d’un réseau complexe de thèmes comme la figure du tyran, l’argent, de concepts comme civilisation (Rousseau), mais aussi, État, injustices sociales, inégalités, etc.

Parallèlement aux enjeux financiers, le concept de corruption est inséparable, depuis la cité grecque, de l’éthique : la corruption est aussi une question de moralité individuelle et collective qui en appelle à un pacte de confiance et de probité.

Il serait donc intéressant de questionner le phénomène dans des écrits à caractère théorique, comme les essais, les traités, les entrées de dictionnaire, mais également les écrits de circonstance comme les pamphlets, les satires, les articles de presse, les discours, etc. Il existe aussi une somme de récit historiographiques qui témoignent du phénomène et l’inscrivent comme fait historique ayant des retombées à court et à long terme sur les sociétés et les économies nationales et internationales.

Enfin, la littérature exploite également le phénomène en faisant de l’argent – en particulier mal acquis – le moteur de l’intrigue. Nous pensons, entre autres aux fictions du XIXe siècle (Bel-ami de Maupassant, L’ArgentAu Bonheur des dames de Zola), mais également aux Lettres persanes, aux Liaisons dangereuses, au Paysan parvenu, en passant par les fabliaux du Moyen Âge et les comédies de Molière…

 

Programme

 

Mercredi 11 décembre

9h00 : Accueil des participants

9h20 : Allocution de Monsieur le Doyen de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis

9h30 : Allocution de Monsieur le Président de l’Université de Tunis

9h40 : Allocution de Monsieur le Président de l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption

9h50 : Signature d’une convention de partenariat entre la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis et l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption

 

Séance 1

Séance présidée par Jamil Chaker (Université de Tunis)

10h00 : El-Khansa Mkada Zghidi (Université de la Manouba) : « Terminologie structurée de la corruption »

10h20 : Alexis Bavitot (Université de Lyon) : « Les corruptions en terminologie juridique »

10h40 : Hafedh Madani (Université de Lorraine) : " "إستراتيجيات التدبّر ونسَْج منظومة الفساد

11h00 : Discussion

Pause-café

 

Séance 2

Séance présidée par Slim Masmoudi (Université de Tunis)

11h20 : Sana Cherni (Université de Tunis) : « Psychanalyse de la corruption »

11h40 : Alma Hafsi (Université de Tunis) : « La corruption dans le monde du travail »

12h00 : Imen Kochbati (Université de Tunis) : « Terrorisme en Tunisie : entre conviction idéologique et société corrompue »

12h20 : Discussion

Pause déjeuner

 

Séance 3

Séance présidée par Chokri Essaadi (Université de Tunis)

14h00 : Houneida Hafsa (Université de Tunis) :( الفَسادُ والضَّرَرُ: أيّة صِلةٍ؟ (قراءةٌ على ضوء النصوص الدينية الإسلامية

14h20 : Salwa Belhaj Salah (Université de Sousse) : " "عطية المؤلفة قلوبهم حق في الصدقة أم فساد مالي

15h00 : Discussion

Pause-café

 

Séance 4

Séance présidée par Mustafa Tlili (Université de Tunis)

15h20 : Nadia Ghrandi (Université de Tunis) : « La corruption dans l’Antiquité gréco-romaine : Verrès et Harpale »

15h40 : Sihem Aloui (Institut National du Patrimoine) : « La corruption dans les provinces romaines d’Afrique sous le règne de Constantin (307-337 Ap. J.-C.) à la lumière des lois du Code Théodosien »

16h00 : Discussion

 

Jeudi 12 décembre

Séance 5

Séance présidée par Emna Beltaïef (Université de Tunis)

9h20 : Olfa Abrougui (Université de Tunis) : « Guerres civiles et corruption dans Les Tragiques d’Agrippa d’Aubigné »

9h40 : Safia Hamdi (Université de Tunis) : « “La corruption” en procès : à propos des Chambres de justice sous l’Ancien Régime »

10h00 : Véronique Friha (Université de Lorraine, Laboratoire Ecritures (littératures) : « La littérature au XIXème siècle ou le miroir des corruptions nécessaires »

10h20 : Discussion

Pause-café

 

Séance 6

Séance présidée par Sonia Zlitni-Fitouri (Université de Tunis)

10h40 : Salma Cherif (Université de Tunis) : « La corruption entre mal personnel et collectif. Pierre Drieu la Rochelle, Journal 1939-1945. »

11h00 : Mohamed Anis Abrougui (Université de Gafsa) : « Les représentations de la corruption dans L’Or et la soie de Raymond Jean »

11h20 : Mouna Adouni (Université de Sfax – LARIDIAME) : « La représentation de la corruption dans La Disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez »

11h40 : Ahlème Charfeddine (Université de Tunis) : « Enjeux du discours pamphlétaire dans l’oeuvre de Milan Kundera »

12h00 : Discussion

Pause déjeuner

 

Séance 7

Séance présidée par Véronique Friha (Université de Lorraine, Laboratoire Ecritures (littératures)

14h00 : Afifa Zaghouani (Université de Tunis) : « Enjeux du discours pamphlétaire dans l’oeuvre de Milan Kundera »

14h20 : Wijdene Bousleh (Université de Gafsa) : « Corruption et pouvoir dans Les Désorientés d’Amin Maalouf »

14h40 : Discussion

Pause-café

 

Séance 8

Séance présidée par Anis Nouaïri (Université de Tunis)

15h00 : Mustafa Tlili (Université de Tunis) : " "فساد المشايخ بإيالة تونس في النصف الثاني من القرن التاسع عشر

15h20 : Moncef Ouannes (Université de Tunis – CERES) : « Trois auteurs de cultures différentes face à la corruption : Khaireddine Pacha, Ibn Abi Diyyaf et Adam Ferguson »


Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis
Boulevard du 9 Avril 1938
Tunis, Tunisie

Document