Portail universitaire du droit

Dynamique (s) et devenir (s) du travail humain

Journée d'étude

Dynamique (s) et devenir (s) du travail humain

Entre sciences et expériences

Du mercredi 26 juin 2019 au jeudi 27 juin 2019

Présentation

 

Ces journées s’inscrivent dans une démarche interdisciplinaire, mêlant sociologie, ergonomie, droit, savoir de gestion, ou encore histoire.

Le travail revêt une réalité socio-historique qui en module le sens. Il recouvre des réalités diverses qui n’ont pas toujours prévalu et n’ont rien d’immuable. Tour à tour envisagé comme une contrainte, un effort, une activité créatrice, une valeur, une utilité, ou encore un concept total qui permet de saisir les facettes de la vie en société, il demeure que le travail (dans sa version contemporaine) témoigne, et a été configuré, suivant les exigences d’un système de production qui repose sur une logique d’offre et de marché, d’organisation et d’entreprise, de droits et de statut. Expérience humaine fondée sur une activité de production de biens et de services aux dimensions plurielles voire contradictoires, le travail est à la fois condition de la survie et élément de construction identitaire, il s’exerce dans des cadres de contrainte tout en étant vecteur de réalisation de soi voire d’émancipation.

Les mutations du travail, dont les restructurations permanentes des organisations sont l’un des signes, participent d’une dégradation des conditions de travail que l’on mesure du côté du statut salarial mais également par un éclatement des unités de lieux, de temps et d’action du travail. Ces mutations rapides et profondes touchent à la fois aux sciences qui l’organisent et aux techniques qui le structurent. Le numérique, la digitalisation, la robotique, le néo-management, apparaissent comme des cadres descriptifs, interprétatifs et instituants de certaines de ces mutations. Ces cadres, toutefois, ne sont pas hégémoniques, et il parait possible d’envisager d’autres focales de compréhension des mutations contemporaines.

Les questions qui se posent alors sont d’une grande diversité : Comment comprendre les mutations en cours ? Quels sens, contradictoires ou convergents, produisent-elles du travail ? En tant que disciplines, comment l’ergonomie, le droit, la sociologie, se saisissent-elles de ces variations de sens ? Quelle conception de l’humain au travail et dans le travail produisent-elles ? Quelle place pour la « justice sociale » peut-on trouver dans ces conceptions du travail ? Comment appréhender, scientifiquement et concrètement, les transformations d’une activité humaine qui ne cesse de se réinventer ?

 

Programme

 

Mercredi 26 Juin 2019

 

Milieux de travail et relations sociales

 

8h45 : Accueil

9h00 : Ouverture des journées d’études
Jimmy Walker, Vice-Président en charge des relations internationales, Université Lumière Lyon 2
Thomas Pasquier, Directeur de l’Institut d’Études du Travail de Lyon, Université Lumière Lyon 2

 

Partie 1 - Concevoir des milieux de travail humains ?

9h30 : Les mutations du travail et la dynamique servicielle
Christian du Tertre, Économiste, ATEMIS, Analyse du Travail Et des Mutations des Industries et des Services

10h30 : Pause

10h45 : Concevoir les milieux de travail
Pascal Béguin, Ergonome, lnstitut d’Études du Travail de Lyon, Université Lumière Lyon 2, EVS UMR 5600

Regards pluriels sur le travail : pour des expérimentations collectives de transformation
Viviane Folcher, Ergonome, Université de Paris 8, ITMD
Cédric Dalmasso, Ergonome, Mines ParisTech, ITMD
& Stephane Balas, Ergonome, CNAM, ITMD

Fil rouge
Valérie Pueyo, Ergonome, lnstitut d’Études du Travail de Lyon, Université Lumière Lyon 2, EVS UMR 5600
François Hubault, Ergonome, Paris I, Atemis

 

13h00 : Déjeuner libre

 

Partie 2 - Travail et dynamiques sociales en question (s)

14h00 : Que devient le travail humain ? Quelques éléments de réflexion
Yves Schwartz, Philosophe, Ergologue, Université d’Aix Marseille

Trois éclairages sur l’éclatement de l’unité de lieu, de temps et d’action du travail

15h00 : Tourner un film : l’espace urbain transformé en espace de travail
Gwenaële Rot, Sociologue, Sciences Po Paris, CSO/CNRS

Le travail multi-situé : quand le « chez soi » est aussi une unité de production
Djaouidah Sehili, Sociologue, Institut d’Études du Travail de Lyon, Université Lumière Lyon 2, Centre Max Weber UMR 5283

Les compétences tiennent-elles la route ? Les chemins escarpés des parcours professionnels
Sylvie Monchatre, Sociologue, lnstitut d’Études du Travail de Lyon, Université Lumière Lyon 2, Centre Max Weber UMR 5283

16h45 : Pause

17h00 : Table ronde et échanges

Avec : Dominique Cau-Bareille, Ergonome, lnstitut d’Études du Travail de Lyon, Université Lumière Lyon 2, ECP EA 4571
et Carole Giraudet, Juriste, Directrice Adjointe de l’Institut de Formation syndicale, Cercrid UMR 5137

18h00 : Fin de la 1ère journée

 

Jeudi 27 juin 2019

 

Relation d’emploi et imagerie (mise en image) du travail

 

9h00 : Accueil

 

Partie 3 – Variations sur la relation d’emploi

9h30 : Les notions juridiques et sociologiques d’emploi : enjeux et perspectives
Thomas Pasquier, Juriste, Directeur de l’Institut d’Études du Travail de Lyon, Université Lumière Lyon 2, Cercrid UMR 5137
Djaouidah Sehili, Sociologue, Institut d’Études du Travail de Lyon, Université Lumière Lyon 2, Centre Max Weber UMR 5283

10h30 : Pause

10h45 : Ce que l’appel aux compétences fait à l’évaluation des qualités professionnelles
Pierre-Emmanuel Berthier, Juriste, Institut d’Études du Travail de Lyon, Université Lumière Lyon 2, Cercrid UMR 5137
Sylvie Monchatre, Sociologue, Institut d’Études du Travail de Lyon, Université Lumière Lyon 2, Centre Max Weber UMR 5283

La santé au travail au croisement du droit et de l’ergonomie
Dominique Cau-Bareille, Ergonome, lnstitut d’Études du Travail de Lyon, Université Lumière Lyon 2, ECP EA 4571
Alain Bouilloux, Juriste, Institut d’Études du Travail de Lyon, Université Lumière Lyon 2, Cercrid UMR 5137

 

13h00 : Déjeuner libre

 

Partie 4 – La mise en images du travail

 

La mise en images du travail

14h00 : Intervention de David Desaleux, photographe indépendant associé au projet « CRAVAT » du Centre Max Weber : « Un photographe au travail »

Présentation de l’ouvrage « Êtres au Travail - Working life, Working lives » (Éditions Intervalles)
Pascal Béguin, Valérie Pueyo (Ergonomes, lnstitut d’Études du Travail de Lyon, Université Lumière Lyon 2, EVS UMR 5600)

16h00 : Pause

16h15 : Projection-débat du documentaire d’Harun Farocki « Un nouveau produit » (36’)

Présentation de Jeanne Drouet, Anthropologue, Centre Max Weber UMR 5283
et Sylvie Monchatre, Sociologue, Institut d’Études du Travail de Lyon, Université Lumière Lyon 2, Centre Max Weber UMR 5283

17h30 : Clôture des journées d’études

 

 

Renseignement : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Inscription sur le lien : https://ietl.univ-lyon2.fr/journees-d-etudes-dynamique-s-et-devenir-s-du-travail-humain-808164.kjsp?RH=1395833397590


Grand Amphithéâtre
Université Lumière Lyon 2
18 quai Claude Bernard
69007 Lyon

Document

Tags: