Portail universitaire du droit

Le climat au prétoire

Conférence et cycle

Le climat au prétoire

mardi 4 décembre 2018

Présentation

Le 24 mai 2018, dix familles ont saisi la Cour de justice de l’Union européenne afin d’obtenir l’annulation de trois actes relatifs à la politique climatique de l’Union européenne et d’engager la responsabilité non contractuelle de l’Union du fait des dommages causés par l’ « inaction climatique » des institutions européennes. Le 9 octobre 2018, la cour d’appel de La Haye a rendu un arrêt enjoignant aux autorités néerlandaises de réduire d’au moins 25 % leurs émissions à l’horizon de 2020.
Dans l’Union européenne et, plus largement, dans le monde entier, les contentieux climatiques ne cessent de se multiplier. Au cours d’une conférence-débat organisée par l’Institut de recherche juridique interdisciplinaire (IRJI) François-Rabelais le mardi 4 décembre à la Faculté de Droit, d’Économie et de Sciences Sociales de Tours (Amphithéâtre E), Maître Christian Huglo, avocat au barreau de Paris et auteur du livre « Le contentieux climatique : une révolution judiciaire mondiale », tentera d’expliquer ce phénomène récent qui tend à faire du droit un instrument de lutte contre le réchauffement climatique, mobilisé à l’encontre des États et des entreprises émettrices de gaz à effet de serre.

 

Programme

 

18h00 : Maître Christian Huglo, avocat au barreau de Paris et auteur du livre « Le contentieux climatique : une révolution judiciaire mondiale », tentera d’expliquer ce phénomène récent qui tend à faire du droit un instrument de lutte contre le réchauffement climatique, mobilisé à l’encontre des États et des entreprises émettrices de gaz à effet de serre

 

 

Conférence gratuite sur inscription : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Faculté de Droit, d’Économie et de Sciences Sociales
Amphithéâtre E
50 avenue Jean Portalis
37000 Tours

Université François-Rabelais
Institut de recherche juridique interdisciplinaire François Rabelais