Portail universitaire du droit

Des facultés sur le front du droit


Ajouter à mon agenda

 Télécharger au format ICS

Exposition

Des facultés sur le front du droit

Les facultés de Toulouse et de Paris pendant la Grande Guerre

vendredi 9 novembre 2018

À l’image des sociétés européennes dont la vie a été bouleversée par la Première Guerre mondiale, les établissements d’enseignement supérieur ont été pris dans la mêlée d’un conflit qui engageait non seulement des hommes mais aussi des idées et une culture qu’il s’agissait de défendre. Les facultés de droit ont répondu à l’appel. Elles se sont mobilisées dans ce qui devait devenir pour certains de ses acteurs rien moins qu’une « guerre du droit ». Elle est entendue comme l’expression portée par les juristes, plus particulièrement la doctrine française actrice et héritière du « renouveau » scientifique des années 1880, ayant mobilisé des valeurs et des idées (liberté, égalité, individualisme…) pour défendre et promouvoir un modèle juridique opposé à la force et à la conception du droit du plus fort dont est paré l’ennemi allemand. L’expression n’est cependant pas spécifique aux juristes. Elle intéresse d’autres groupes au sein de la société française et s’exprime aussi hors des écrits juridiques. Slogan pour beaucoup, cette guerre du droit traduit plus spécialement un engagement individuel et collectif des juristes pour le droit opposé à la violence. À ce titre, elle ne doit sans doute pas être réduite à une simple manifestation de la « culture de guerre » des juristes, selon le sens donné par S. Audoin-Rouzeau et A. Becker à cette expression discutée.
Saisir et comprendre la Grande Guerre à travers une communauté de juristes et leurs idées au sein de deux facultés de droit, Paris et Toulouse, est l’ambition affichée par cette exposition virtuelle. Elle participe à sa manière, en relation avec ce média spécifique, d’une réflexion renouvelée autour de la Première Guerre mondiale et du droit, plus largement d’un moment de la science juridique française dans son environnement européen à la fin du xixe siècle et au début du xxe siècle. Elle propose ainsi de s’attacher à ces deux institutions dans la Grande Guerre, aux hommes engagés dans le conflit (étudiants et professeurs), à leurs mobilisations dans la guerre du droit ainsi qu’à leur engagement mémoriel et pour la construction de la paix. Par les possibilités cumulatives offertes par le numérique, cette exposition se veut aussi un appel à contribution pour prolonger la présentation de l’implication Des facultés sur le front du droit à d’autres facultés de droit (cf. Appel collaboratif).

Cette exposition a obtenu le label de la Mission du centenaire comme plusieurs autres activités scientifiques portées par le Centre toulousain d’histoire du droit et des idées politiques de l’université Toulouse-1-Capitole avec un ouvrage (O. Devaux et F. Garnier, Ceux de la faculté : des juristes toulousains dans la Grande Guerre, coll. « Étude d’histoire du droit et des idées politiques », n° 24, Toulouse, 2017, 572 p.), une exposition à la bibliothèque de l’Arsenal à Toulouse (La faculté de droit de Toulouse pendant la Première Guerre mondiale. Des juristes mobilisés, octobre-novembre 2018) et un cycle de 7 conférences : Sur le front du droit. Des juristes européens et américains pendant la Première Guerre mondiale (du 16 octobre au 19 novembre 2018)

 

Commissariat

Anne-Sophie Chambost, professeure des Universités à l’université Jean-Monnet – Saint-Étienne (UMR 5137).

Florent Garnier, professeur des Universités à l’université Toulouse-1-capitole, Centre toulousain d’histoire du droit et des idées politiques (EA 789).

Alexandra Gottely, conservateur des bibliothèques, bibliothèque Cujas.

 

Conception graphique et webmestre

Alexandra Gottely, Responsable du service Patrimoine et numérisation, Bibliothèque Cujas
Nancy Raad, Service Patrimoine et numérisation, Bibliothèque Cujas
Gwénaël Collet, Service informatique, Bibliothèque Cujas

 

Numérisation et prises de vue

Nancy Raad, Service Patrimoine et numérisation, Bibliothèque Cujas

Amadou Cissé, Service Patrimoine et numérisation, Bibliothèque Cujas
David Johanny, Service Acquisitions, Bibliothèque Cujas

et les apports de :
Mission Archives, Université Toulouse Capitole
Bibliothèque universitaire de l’Arsenal (SCD Toulouse 1)

 

Exposition réalisée avec le soutien de :

Le Centre toulousain d’histoire du droit et des idées politiques (EA 789), la Mission centenaire, la bibliothèque interuniversitaire Cujas, et le CERCRID UMR 5137 (équipe Sciences, Innovation et Démocratie).



Bibliothèque interuniversitaire Cujas
Centre de Recherches Critiques sur le Droit
Centre Toulousain d'Histoire du Droit et des Idées Politiques