Portail universitaire du droit

Les Parlements en question(s). La permanence d’institutions subordonnées ?

Colloque

Les Parlements en question(s). La permanence d’institutions subordonnées ?

Du jeudi 8 novembre 2018 au vendredi 9 novembre 2018

Programme

 

Jeudi 8 novembre

 

9h Accueil des participants

9h30 Introduction du colloque

 

10h Panel n°1 : Bilan et perspectives des études parlementaires

Présidence : Claire Bloquet (CESSP, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)
Discussion : Christophe Le Digol (ISP, Université Paris Nanterre)

État de l’art sur les legislative studies
Olivier Rozenberg (CEE, Sciences Po)

Quelle place pour le droit (et les juristes) dans l’étude du Parlement ? Remarques pour un dialogue
Damien Connil (IE2IA, Université de Pau et des Pays de l’Adour)

L’enquête par entretien auprès des parlementaires
Stefanie Bailer (Université de Bâle)

Les outils quantitatifs dans les études parlementaires
Eric Kerrouche (Centre Émile Durkheim, Sciences Po Bordeaux)

 

14h : Panel n°2 : Le Parlement au-delà de la loi

Présidence : Nicolas Azam (CESSP, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)
Discussion : Rémi Lefebvre (CERAPS, Université de Lille)

Le droit d’enquête « version belge », instrument exemplaire de revitalisation de l’institution parlementaire ?
Julian Clarenne (CIRC, Université de Saint Louis - Bruxelles)

Les parlementaires en mission : illustration de la soumission des parlementaires ou stratégie de contournement ?
Gilles Toulemonde (CRDP - ERDP, Université de Lille)

How Europeanisation increases fragmentation in parliamentary participation in EU affairs according to national parliamentary role understandings – Assemblée nationale and Bundestag (1979-2013)
Anja Thomas (CERI, Université d’Oxford / Sciences Po)

Pratique oligarchique supra-étatique du pouvoir et légitimité institutionnelle de la représentativité : à quoi sert le Parlement libanais ? (1990 - 2018)
Aurélie Daher (IRISSO, Université Paris Dauphine / Paris Sciences Lettres)

 

16h30 Panel n°3 : (Dé)Parlementarisation - L’institution dans la tourmente

Présidence : Hardy Mède (CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Discussion : Élise Massicard (CERI, Sciences Po)

Les parlements, terrain du développement. Ethnographie des professionnels du « développement parlementaire » dans les couloirs de l’Assemblée tunisienne
Quentin Deforge (IRISSO, Université Paris Dauphine / Paris Sciences Lettres)

L’initiative parlementaire de la loi en Afrique noire francophone : autour de l’exemple gabonais
Télésphore Ondo (CERDIP, Université Omar Bongo)

D'un tamdid à l'autre. Saisir la dimension institutionnelle du Parlement libanais (1972- 2014)
Pierre France (CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Quand l’Assemblée était un « domestique » d’Etat. Quelle place pour le Corps législatif sous le Second Empire ?
Nicolas Tardits (ISP, Université Paris-Nanterre)

 

 

Vendredi 9 novembre

 

9h Accueil des participants

 

9h30 Panel n°4 : Quand les parlementaires font la loi

Présidence : Damien Lecomte (CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Discussion : Cécile Vigour (Centre Emile Durkheim, Sciences Po Bordeaux)

Des assemblées au centre du jeu ? Les parlementaires dans « l’Etat outre-mer
Willy Beauvallet (TRIANGLE, Université Lumières Lyon-2), Audrey Célestine (CECILLE, Université Charles de Gaulle Lille III) et Aurélie Roger (CRPLC, Université des Antilles)

Les parlementaires face à la bureaucratie culturelle. Politisation de la technique dans les lois de protection du droit d’auteur en ligne (2005-2009)
Anne Bellon (CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Le passage au Parlement, source d’innovation législative ? Le cas de la création d’un quota de logements sociaux
Clément Lescloupé (CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Le rôle de la minorité du groupe majoritaire dans l'écriture de la loi
Dorothée Reigner (CERAPS, Université des Antilles)

 

13h30 Panel n°5 : S’approprier le Parlement - Usages pratiques du pouvoir législatif

Présidence : Martin Baloge (CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Discussion : Julien Fretel (CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

L’obstruction parlementaire ou comment le Parlement résiste à sa subordination et redevient une arène politique
Mathias El Berhoumi (CIRC, Université de Saint Louis - Bruxelles) et John Pitseys (CRISP, Université Catholique de Louvain)

« Le concile Vatican II, un Parlement pas comme les autres ? ». Réflexions sur le transfert du modèle théorique parlementaire pour comprendre les discussions d’une assemblée religieuse
Claire Maligot (EPHE, Université de Savoie Mont-Blanc)

« En fait une plénière, ça se construit en dehors de la plénière ! » La fabrique de la constitution tunisienne (2011-2014)
Déborah Pérez (CHERPA - CMH - CERI, Sciences Po Aix / Sciences Po / ENS)

Réflexions sur le fonctionnement des relations groupes parlementaires-parti politique au quotidien - L’exemple des socialistes en 2018
Arthur Delaporte (CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

 

16h Table ronde : “Un Parlement, pour quoi faire ?” - Perspectives et réformes du Parlement français

Bernard Dolez (CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Samuel Le Goff (Journaliste à Contexte)
Éric Thiers (CEVIPOF, Sciences Po Paris) [Sous réserve] [Autres invités à confirmer]

 

18h Conclusion du colloque


CNRS - Site Pouchet
59/61 rue Pouchet
75017 Paris
Imprimer

Document