Portail universitaire du droit

Actualités de la recherche

Toutes les manifestations scientifiques

Portail  Actualités de la recherche  Appel  Partir en solitaire : conséquences du Brexit aujourd'hui et demain
Partir en solitaire : conséquences du Brexit aujourd'hui et demain

Appel à communication

Partir en solitaire : conséquences du Brexit aujourd'hui et demain

Journée d'études interdisciplinaire, Univ. Panthéon-Assas (Paris 2), 1er juin 2018

Date limite le vendredi 15 décembre 2017

CREW-CREC (Université Paris 3),
LACES-EA/LC (Université Bordeaux Segalen)
Law & Humanities' (CERSA, Université Paris 2)

 

 

Argumentaire

Avec le Brexit qui se profile et en dépit de l'incertitude liée aux conditions dans lesquelles le Royaume-Uni va, ou est susceptible de quitter l'Union Européenne, on remarque des signes de changements dans la société britannique.

Le 14 août 2017, dans un entretien intitulé «Bringing the Common Law Out of the Shadows » accordé au Solicitors' Journal, Lord Neuberger, ancien Président de la Cour Suprême, a indiqué que son objectif en tant que président de la plus haute juridiction du Royaume-Uni avait été “de s'assurer que la common law, le droit en vigueur au Royaume-Uni, ne soit pas mis dans l'ombre par les droits de l'homme ou le droit de l'Union européenne”. Un mois plus tard, David Lloyd Jones, le premier magistrat gallois de la Cour Suprême du Royaume-Uni, annonçait avoir demandé la création d'un nouvel institut de droit gallois.

L'ambiguïté des messages respectifs portés par Lord Neuberger's et Lord Lloyd Jones est évidente et soulève plusieurs questions: quand le Royaume-Uni a rejoint l'UE en 1973, s'est-il asservi à une entité autre, qui lui était supérieure? Le Royaume-Uni a-t-il jamais été sur le point de perdre son âme? A-t-il besoin de retrouver la foi en ses propres valeurs, sa propre Constitution, au-delà du droit européen? Le Brexit aura-t-il un impact sur le Human Rights Act et la compétence de la Cour Européenne des Droits de l'Homme?

Alors que le Royaume-Uni se débat dans ses négociations avec l'Union Européenne, en interne, les autorités nationales et locales doivent préparer le terrain pour les nombreux futurs changements probables qui se profilent. Le gouvernement écossais s'est déjà engagé dans un bras de fer avec Whitehall au sujet du transfert de compétences relevant jusqu’ici de l’Union européenne à l'Ecosse. Cependant, le gouvernement du Royaume-Uni semble davantage enclin à réduire le champ de la dévolution qu'à l'étendre. De même et en gardant à l’esprit que le Sinn Féin a tenté, en 2015, de présenter un projet de loi à l'assemblée sur l'usage de la langue irlandaise, le Brexit est susceptible d'encourager des sentiments nationalistes conduisant, par exemple, à la réapparition d'un intérêt pour les langues « locales ».

Quant à ses relations extérieures, il semble que le Royaume-Uni, en tout ou partie, soit désireux de consolider ses amitiés ou liens dans un certain nombre de domaines avec les pays du Commonwealth ou les États-Unis.

La sortie de l'Union Européenne aura de nombreuses conséquences administratives, juridiques, politiques, sociales et culturelles.

L'objectif de cette journée d'études internationale et interdisciplinaire est d'identifier les différents secteurs qui sont déjà/sont susceptibles d'être affectés par les négociations du Brexit, la nature des problèmes déjà soulevés ou susceptibles de l'être, ainsi que les réponses potentielles que le(s) gouvernement(s) a/ont données, ou sont susceptibles de donner.

Nous sommes particulièrement, mais pas exclusivement, intéressées par les propositions interdisciplinaires présentant un aspect politique, social, juridique et de langue(s). La langue de la journée d'études sera l'anglais. Nous espérons que la journée d'études sera suivie d'une publication en anglais.

Les communications auront chacune une durée de 20mn et seront chacune suivie d'une discussion de 10mn.

Merci d'envoyer vos propositions de 350 mots ainsi qu'une courte biographie à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. d'ici le 15 Décembre 2017.

 

 

Call for papers

CREW-CREC (Paris 3 University)
LACES-EA/LC (Bordeaux Segalen University)
“Law & Humanities” (CERSA, Paris 2 University)

Event to be held at Panthéon-Assas University (Paris 2) on 1st June 2018

Deadline for the submission of proposals: 15th December 2017

 

Interdisciplinary one-day conference

Going solo© 2 : Consequences of Brexit today and tomorrow

 

With Brexit looming ahead and despite the uncertainty of the conditions in which the United Kingdom will, or may, exit the European Union, there are already signs of changes affecting British society.

On 14 August 2017, in an interview entitled “Bringing the Common Law Out of the Shadows” given to the Solicitors' Journal, former President of the Supreme Court Lord Neuberger said that his aim as presiding judge of the highest court in the United Kingdom had been “to ensure that the common law, the law of the United Kingdom, was not put into the shade by human rights or EU law”. A month later, David Lloyd Jones, the first Welsh Supreme Court judge, announced that he called for the creation of a new institute of Welsh Law.

The ambiguity of Lord Neuberger's and Lord Lloyd Jones' respective messages is obvious and raises many questions: when it joined the EU in 1973, did the United Kingdom enslave itself to another, higher, entity? Was the United Kingdom ever on the verge of losing its soul? Is it in need of rekindling its faith in its own values, its own Constitution beyond European Law? Will Brexit also impact the Human Rights Act and the jurisdiction of the European Court of Human Rights?

As the United Kingdom struggles with its negotiations with the European Union, internally, the authorities at national and local levels have to prepare the ground for the many likely future changes. The Scottish Government has already engaged in a tug of war with Whitehall over the transfer of former European competences to Scotland. However, the UK government seems more inclined to restrict the scope of devolution in general than to expand it. Also and bearing in mind that Sinn Féin attempted to introduce the Irish language bill in the assembly in 2015, Brexit might encourage strong national feelings leading, for instance, to a general resurgence of interest in ''local'' languages.

Externally, it looks like the United Kingdom, in whole or part, is keen on consolidating its friendships or links in a number of fields with Commonwealth countries or the United States.

Exiting the European Union will have many administrative, legal, political, social and cultural consequences.

This one-day international and interdisciplinary conference aims at identifying the different sectors which are already and/or are likely to be affected by the Brexit negotiations, the nature of the issues which have arisen or are likely to arise and the potential responses which the government(s) at national or local levels is/are likely to give.

We are particularly, but not exclusively, interested in interdisciplinary propositions involving political, social, language and legal issues. The language of the conference will be English. We expect that the conference will be followed by a publication in English.

Communications will last 20mn each followed by a 10 mn discussion.

Please send your proposals of 350 words and a short biography to Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. and Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. by 15 December 2017.

  1 Inspiré du titre du roman de Roald Dahl « Going solo », publié en 1986 par Jonathan Cape, Londres.

2 DALH Roald, Going Solo, Jonathan Cape, London, 1986.



Appels en cours

Mélanges en l'honneur du Professeur Gérard Marcou
Appel à souscriptionDate limite : 20/11/2017
Vrai, faux, mensonge
Appel à communicationDate limite : 01/12/2017
Latin America and International Law
Appel à communicationDate limite : 03/12/2017
Partir en solitaire : conséquences du Brexit aujourd'hui et demain
Appel à communicationDate limite : 15/12/2017
Law and Citizenship Beyond the States
Appel à communicationDate limite : 15/12/2017
Rule of Law at the beginning of the XXI century
Appel à communicationDate limite : 15/12/2017
Legal History and Originalism: Rethinking the Special Relationship
Appel à contributionDate limite : 20/12/2017
Foucault face à la norme
Appel à communicationDate limite : 31/01/2018
La Cour de cassation et la Grande Guerre
Appel à communicationDate limite : 28/02/2018
Printemps de la recherche 2018 - René Chapus
Appel à communicationDate limite : 01/03/2018
La dérogation, le droit et le travail (19ème-21ème siècle)
Appel à communicationDate limite : 02/03/2018

Soutenances

Copyright © 2017 Portail Universitaire du droit - Tous droits réservés
Une réalisation Consultech