Portail universitaire du droit

Revue d'histoire des Facultés de droit et de la culture juridique - n° 35 - 2015


Les facultés de droit et la grande guerre (I)
Catherine Fillon, De la chaire aux canons, les engagements combattants des enseignants des Facultés de droit pendant la Grande Guerre, p. 11
Jean-Louis Halpérin, À partir de l’exemple des Éléments d’introduction générale à l’étude des sciences juridiques de Lévy-Ullmann (1917), le raidissement de la doctrine civiliste française, p. 31
Norbert Foulquier, La mobilisation de la Faculté de droit, le Comité national d’action pour la réparation intégrale des dommages causés par la guerre, p. 45
Renaud Bourget, Les conséquences de la Grande Guerre sur le dialogue doctrinal franco-allemand : l’exemple du droit fiscal, p. 61
Bertrand Ancel, La Grande Guerre et de le droit international privé au travers des revues françaises, p. 101

Réformer les facultés de droit en Europe au XXe siècle
Jérôme de Brouwer, Face aux mutations socio-politiques : la Faculté de droit de l’Université Libre de Bruxelles à la Belle Époque, p. 119
Bernardo Sordi, Les facultés de droit italiennes entre fascisme et République, p. 133
Pierre Bonin, La réception de la réforme française de 1954 en histoire du droit : le témoignage de Gabriel Lepointe, p. 141
Document :
Gabriel Lepointe, La place des matières historiques dans la nouvelle licence en droit en France, p. 157
Attila Pokecz Kovacs, Changements des régimes politiques et réformes de l’enseignement juridique au XXe siècle en Hongrie, p. 177
Janez Kranjc, Les réformes de l’université et des études de droit pendant la Yougoslavie socialiste : le cas de la Faculté de droit de l’Université de Ljubljana, p. 191
Ute Mager et Bettina Schöndorf-Haubold, L’enseignement juridique en Allemagne autour de la réforme de 2002, p. 221

Les comptes rendus juridiques rendent-ils compte de l’histoire des facultés de droit ?
Laetitia Guerlain, Culture et usages des savoirs anthropologiques chez les juristes, De quelques apports de l’étude des recensions bibliographiques (XIXe-XXe siècles), p. 233
Prune Decoux, Rendre compte de la France : l’exemple de la Harvard Law Review, p. 279
Anne-Sophie Chambost, On ne répond pas à un compte rendu. Exemples de polémiques autour de comptes rendus (de Paul Pont à D.S.), p. 299
Philippe Jestaz, Les recensions civilistes : une difficile égalité, p. 317

Mémoire contemporaine des facultés de droit
Philippe Jestaz, Quand le consultant se fait historien, À propos de la rente viagère, p. 329
Didier Truchet, Le Conseil National du Droit : contribution à l’histoire récente des facultés de droit, p. 339
Documents :
Annexe n° 1 : Extraits du rapport « 76 Recommandations pour l’enseignement du droit » (22 janvier 2007), p. 352
Annexe n° 2 : Extraits de l’Avant-projet de décret instituant un Conseil national du droit (version du 6 octobre 2007, consécutive à la réunion du CND du 5 octobre), p. 355

Lectures de Penser le ius : quelle réception de l’ouvrage d’Aldo Schiavone par les théoriciens du droit et les historiens du droit français ?
Pierre Bonin, Ubi societas ibi Ius, p. 361
Jean-Louis Halpérin, Le droit fut-il exclusivement inventé par les Romains en Occident ? p. 369
Jean-François Kervégan, Schiavone chez les philosophes, p. 377
Michel Troper, Schiavone, Kelsen et la théorie de l’État, p. 383
Jacques Caillosse, Le ius d’Aldo Schiavone et le droit administratif, p. 393
Nader Hakim, Le droit romain et la démocratie : de Saleilles à Schiavone, p. 411
Pierre Brunet, Le formalisme, invariant ou variable ?, p. 423
Aldo Schiavone, Conclusion provisoire, p. 435

Variétés
Simon Teuscher, La codification des coutumes rurales à la fin du Moyen Âge : les médias et les agents du droit oral, p. 441
Gaëlle Demelemestre, La théorie du droit de Diego de Covarrubias y Leyva, p. 465
Anne-Sophie Chambost, « Ce n’est pas du droit… » L’histoire des idées politiques est-elle utile en droit ?, p. 499
Stève Desgre, Les juristes caricaturés : esquisse d’analyse de la représentation satirique de la justice au XIXe siècle, p. 541

Comptes rendus d’ouvrage
J. Péricard (dir.), La part de l’ombre. Artisans du pouvoir et arbitres des rapports sociaux (VIIIe-XVe siècles) , PULIM, 2014, 290 p., par Jacques Krynen, p. 565
G.D. Guyon †, La justice en questions, Recueil d’articles, Cahiers de l’Institut d’Anthropologie Juridique, no 40, P.U.L.I.M., 432 p., par Claire Bouglé, p. 566
F. Stevens et L. Waelkens, Geschiedenis van de Leuvense rechtsfaculteit, Bruges, Die Keure, 2014, 368 p. , par Jean-Marie Cauchies, p. 570
G. Richard, Enseigner le droit public à Paris sous la Troisième République, Dalloz, Nouvelle bibliothèque des thèses, 2015, par Katia Weidenfeld, p. 572
O. Jouanjan et É. Zoller (dir.), Le « moment 1900 ». Critique sociale et sociologique du droit en Europe et aux États-Unis , Éditions Panthéon Assas, 2015, 381 p., par Laetitia Guerlain, p. 577
J.B. Le Bohec, Norberto Bobbio et la question internationale, Rennes, PUR, 2016, par David Soldini, p. 583

 


Revue d'histoire des Facultés de droit, de la culture juridique, du monde des juristes et du livre juridique - n° 34 - 2014


Genres littéraires des juristes et nature du droit d’Accurse à Gény
Alexandre Jeannin, Modèle de pratique formulaire ou genre formulaire ? L’influence marculfienne (VIIIe-XIXe siècles), p. 11
Louis de Carbonnières, Les procès parodiques au Moyen Âge : un genre littéraire ?, p. 31

Figures administrativistes de la faculté de droit de Paris : Louis-Antoine Macarel (1790-1851)
Simon Gilbert, Macarel et la doctrine publiciste de son temps, p. 59
Anne Jacquemet-Gauché, Macarel et la juridiction administrative, p. 83
Alice Minet, Le droit administratif, " droit essentiellement jurisprudentiel " : l’intuition pionnière de Macarel ?, p. 103

Variétés
Nicolas Kermabon, La contribution de la doctrine canonique médiévale à la notion de complicité par omission (XIIe-XVe siècle), p. 125
Julien Broch, L’école centrale de l’Hérault et l’enseignement de la législation, de l’an V à l’an XII, p. 155
Myriam Biscay, Utilité et pratique dans l’enseignement du droit dans la première moitié du XIXe siècle : un vieux débat, p. 207
Mathieu Peter, L’École auxiliaire de droit de Toulouse (1838), laboratoire de la rénovation des études juridiques, p. 231
Jean Hilaire, L’oeuvre scientifique de Jean Gaudemet, à propos d’un ouvrage récent, p. 249

Documents
Giulio Pace de Beriga (1550-1635) et sa De Iuris Civilis Difficultate Ac Docendi methodo Oratio (1585), Présentation et traduction par Marine Bohar, p. 265
Laura Viaut, La pensée juridique d’Antoine Bruneau (1640-1720) au prisme des archives, présentation de l’oeuvre et édition du journal manuscrit, p. 303

Mémoire contemporaine des Facultés de droit
Jean Hilaire, La Faculté de droit de l’Université René Descartes Paris V, une aventure universitaire, p. 377

Comptes rendus d'ouvrages
L’histoire du droit en France, nouvelles tendances, nouveaux territoires (sous la direction de Jacques Krynen et Bernard d’Alteroche), Garnier, 2014, 596 p. par Bernardo Sordi, p. 411
Xinyu Chen, Les sources du droit et leur application en Chine impériale autour de Bifu (l’analogie chinoise), Shanghai, Presses populaires de Shanghai, 2015, 174 p., par Mingzhe Zhu, p. 416
Cyril Sintez, Le constructivisme juridique, essai sur l’épistémologie des juristes, Tome 1er : Les origines romaines, Mare et Martin, collection Libre droit, 2014, 211 p., par Dominique Messineo, p. 422
Xavier Prévost, Jacques Cujas (1522-1590), jurisconsulte humaniste. Préface d’Anne Rousselet-Pimont et Jean-Louis Thireau, Genève, Droz, 2015 (collection Travaux d’Humanisme et Renaissance, DXLI), 590 p., par Jacques Krynen, p. 426
David M. Rabban, Law’s History. American Legal Thought and the Transatlantic Turn to History, Cambridge University Press, 2013, 564 p., par Renan Le Mestre, p. 431
Doctrine publiciste et droit romain : Revue Française d’Histoire des Idées Politiques, no 41, 2e sem. 2015, par Caroula Argyriadis-Kervégan, p. 434
Frédéric Audren et Jean-Louis Halpérin, La culture juridique française. Entre mythes et réalités (XIXe-XXe siècles), Paris, CNRS Éditions, 2013, 330 p., par Xavier Prévost, p. 439
Bernard Durand, Introduction historique au droit colonial, Economica, collection Corpus Histoire du droit, Paris, 2015, 576 p., par Antoine Leca, p. 444

 


Revue d'histoire des Facultés de droit, de la culture juridique, du monde des juristes et du livre juridique - n° 33 - 2013


Genres littéraires des juristes et nature du droit
Gilduin Davy, La lögsaga épique ou la mémoire du droit ancien. Remarques sur un genre ittéraire dans l’Islande médiévale, p. 9-35.
Géraldine Cazals, Les juristes et la naissance de l’emblématique au temps de la Renaissance, p. 37-124.
Xavier Prévost, Les Paratitla des Temps modernes. Réinterprétations d’un genre consacré par Justinien, p. 125-153.
Édouard Richard, À l’orée du droit des marchands : les parères, p. 155-217.
Christophe Fardet, Le style des décisions du Conseil d’État, p. 219-243.
Cécile Peres, La note d’arrêt en droit privé, p. 245-258.

Variétés
Anne-Sophie Chambost, Une controverse au long cours. La réforme du concours et des études de droit dans les revues Foelix et Wolowski, p. 261-382.

Colloque. Figures administrativistes de la Faculté de droit de Paris : Joseph-Marie de Gérando (1772-1842)
Annabelle Chelil, Joseph-Marie de Gérando, un esprit de système novateur, p. 385-394.
Mathieu Touzeil-Divina, Gérando et l’enseignement du droit administratif, p. 395-423.
Bertrand Seiller, L’administrateur éclairé. La procédure administrative non contentieuse selon Gérando, p. 425-445.
Pierre Serrand, La loi dans la pensée du baron de Gérando, p. 447-466.
Benoît Camguilhem, La garantie des fonctionnaires. La séparation des autorités administratives et judiciaires selon Gérando, p. 467-477.

Comptes rendus d’ouvrages .
Antonella Meniconi, Storia della magistratura italiana, Bologne, Il Mulino/Saggi, 2013, 365 pages, par Dario Di Cecca, p. 481-485.


Revue d'histoire des Facultés de droit, de la culture juridique, du monde des juristes et du livre juridique - n° 32 - 2012


Genres littéraires des juristes et nature du droit
Frédéric F. Martin, Forme épistolaire et diction du droit. Dialogue, récit et décision dans les lettres royales, p. 9-36.
François Saint-Bonnet, Le public lettré et le droit. L’écriture des juristes dans les revues savantes sous le Second Empire, p. 37-47.
Jean-Gabriel Sorbara, Les chroniques de jurisprudence dans les revues juridiques du XIXe siècle, p. 49-61.
Christophe Le Berre, Les notices nécrologiques des professeurs de droit sous la IIIe République, p. 63-104.

Variétés
Gérard Conac, 1968 : La Faculté de droit de Paris dans la tourmente ou La fondation de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, p. 107-136.
Jean-Claude Venezia, Charles Eisenmann et le droit constitutionnel. Analyse du cours de droit constitutionnel comparé (D.E.S. de Droit public 1950-1951) et réflexions sur ce cours, p. 137-150.
Maud Baldovini, La classification du droit pénal et la configuration concurrentielle de la Faculté de droit à la fin du XIXe siècle, p. 151-175.

Documents
Jean-François Babouin, Enseigner le droit administratif sous l’Empire : le cours d’administration de Jean-Raymond-Marc de Bastoulh (Toulouse, 1807), édition et commentaire critique, p. 179-237.
Christophe Le Berre, Sélection de notices nécrologiques des professeurs de droit sous la IIIe République, p. 239-331.

Colloque. Les institutions : de la genèse de la notion aux usages actuels en histoire du droit
Pierre Bonin, Présentation, p. 335-337.
Laetitia Guerlain, La notion d’institution dans l’École de la paix sociale, entre ordre divin et ordre humain (1882-1914), p. 339-358.
Éric Millard, Le moment 1900-1925. Éléments pour une généalogie de l’institution chez Hauriou, p. 359-371.
Anne-Sophie Chambost, Hauriou, Renard, Delos (Gurvitch), la théorie de l’institution contre l’omnipotence de la loi, p. 373-387.
Paolo Alvazzi del Frate, L’institutionnalisme juridique dans la doctrine italienne du XXe siècle : considérations sur l’institutionnalisme de Santi Romano, p. 389-396.
Virginie Tournay, De quelques usages savants de la notion d’institution, p. 397-405.
Jérôme Maucourant, Nouvelle économie institutionnelle ou socioéconomie des institutions ?, p. 407-424.
Guy Quintane, La vérité de l’institution, p. 425-445.
Nicolas Cornu-Thénard, Des institutes aux institutions politiques et sociales dans les manuels et les cours de droit romain, p. 447-454.
Pierre Bonin, Les manuels des historiens des Facultés de droit sous la IIIe République : histoire du droit ou histoire des institutions ?, p. 455-481.
Table ronde: Écrire un ouvrage d’histoire des institutions aujourd'hui, sous la présidence de Grégoire Bigot, avec la participation de Bernard Barbiche, Jean-Louis Harouel, Olivier Mattéoni, Yves Sassier, Philippe Sueuret Jean-Louis Thireau, p. 483-501.


Revue d'histoire des Facultés de droit, de la culture juridique, du monde des juristes et du livre juridique - n° 31 - 2011


 

Charles Edward McSlair, Honoré Muraire, Claude-Sébastien Bourguignon[-Dumolard], Jean-Baptiste Rambaud et autres figures de juristes du XIXe. Contribution à l’histoire des faicts et dits, sentiments et collections de Sicarius McSlair, p. I-V. Genres littéraires des juristes et nature du droit (d’Accurse à Gény)
Jean-Louis Thireau, Ricard, Renusson, Le Brun : les premiers traités modernes de droit civil au XVIIe siècle, p. 9-40.
Serge Dauchy, L’arrestographie, un genre littéraire ?, p. 41-53
Alexandre Desrameaux, La paraphrase au XVIIe siècle : palimpseste ou palingénésie du sens " originel " ?, p. 55-80.
Mathieu Touzeil-Divina, Utopie, politique et réalisme : l’article de revue critiquant l’enseignement du droit et projetant sa réforme sous la Restauration et la Monarchie de Juillet, p. 81-115.
Paolo Alavazzi del Frate et Dario di Cecca, Droit et méthodologie. Les prolusioni accademiche en Italie au XIXe siècle, p. 117-138.
Julien Boudon, Les premiers Mélanges juridiques en France. Naissance d’une littérature, p. 139-180.
Anne Jussiaume, Existe-t-il un genre littéraire constitutionnel ?, p. 181-201.
Jacky Hummel, Les préambules de Constitution : une forme du " genre littéraire utopique " ?, p. 203-221. Variétés
Stéphane Bocquillon, Le premier président Eugène-Roland-Joseph Blondel d’Aubers (1756-1767) : un fidèle du prince à la tête du Parlement de Flandre, p. 225-244.
Frédéric Danos, La Faculté de droit de Paris, la Commune et Émile Acollas , p. 245-267.
Xavier Perrot, L’Administration législateur. Le cas de l’administration des Beaux-Arts et de la production normative patrimoniale et culturelle (1907-1944), p. 269-386. Documents
Julien Broch, Un document inédit relatif à la réforme de la Faculté de droit de Paris sous le règne d’Henri IV, p. 389-410.
Vittorio Emanuele Orlando, I criteri tecnici per la ricostruzione giuridica del diritto pubblico, p. 411-443.
Julien Boudon, Clichés des dédicataires des premiers Mélanges juridiques français, p. 445-455.



Revue d'histoire des Facultés de droit, de la culture juridique, du monde des juristes et du livre juridique - n° 28 - 2008


Véronique Meyer, Les thèses de droit illustrées à Strasbourg aux XVIIe et XVIIIe siècles, p. 7-22.
Véronique Meyer, Catalogue des thèses de droit illustrées soutenues à Strasbourg sous l’Ancien Régime, p. 23-177.

Construction de l’Europe : naissance des Universités et diffusion du droit savant
Jacques Verger, Des écoles à l’Université, p. 181-193
Ennio Cortese, Bologne et les premières écoles de droit : cadres culturels et méthodes, p. 195-202.
Gero Dolezalek, Les manuscrits, témoins de la diffusion du droit savant, p. 203-213.
Anne Lefebvre-Teillard, Le rôle des canonistes dans la formation d’un " droit commun " romano-canonique, p. 215-226.
Jacques Krynen, La réception du droit romain en France. Encore la bulle Super speculam, p. 227-262.
Guillaume Leyte, Le mos gallicus : un éclat éphémère ?, p. 263-276. Variétés
Frédéric Gabriel, Le droit en son histoire : jus commune, théologie de la tradition et localité dans la France classique, p. 279-308.
Xavier Perrot, Une société de juristes à Limoges à la fin du Directoire, p. 309-366.
Louis de Carbonnières, Intrigues autour d’une chaire de droit français à Orléans sous Louis XV, p. 367-380.
Jean-Philippe Feldman, Frédéric Bastiat et la lutte contre le socialisme, p. 381-404.

Les nouveaux statuts de la Société pour l’histoire des Facultés de droit et de la culture juridique, du monde des juristes et du livre juridique, p. 405-408.









Revue d'histoire des Facultés de droit et de la science juridique - n° 19 - 1998

Actes de la journée d’étude du 12 décembre 1997 : Droit germanique, droit français. Approches comparatives de deux traditions juridiques
Jean-Marie Carbasse, Le Royaume et l’Empire : quelques jalons médiévaux, p. 11-33.
Rudolf Hoke, Mais qui était donc le souverain du Saint Empire ? Une question du droit public allemand posée et résolue à partir de la doctrine française, p. 35-47.
René-Marie Rampelberg, La vente est-elle translative de propriété ? Variations franco-germaniques sur un thème romain, p. 49-63.
Christian Autexier, La juridiction administrative en Allemagne depuis le XIXe siècle, p. 65-86.
Jean Gaudemet, Les Écoles historiques du droit en France et en Allemagne, p. 87-124.
Rolf Knütel, L’unité du droit en Europe et le droit romain, p. 125-169.
Mathias Schmoeckel, L’absolutio ab instantia. Son développement en Europe et ses implications constitutionnelles, p. 171-187.
Herbert Hausmaninger, Le Code civil autrichien de 1812 et le droit romain des délits, p. 189-213.

Premières Pages
Préfaces de Guy Coquille
Jean-Louis Thireau, Présentation, p. 217-233.
Choix de Textes, p. 235-249.

Gérard D. Guyon, Essai de lecture juridique du roman médiéval. Le champion du droit chez Chrétien de Troyes, p. 251-283.
Jean-Pierre Potier, L’enseignement de l’histoire des doctrines économiques à la Faculté de droit de Lyon (1895-1944), p. 285-313.

Bibliographie, p. 315-325.





Revue d'histoire des Facultés de droit et de la science juridique - n° 15 - 1994

Actes des journées d’études des 19 et 20 novembre 1993 : L’influence des Facultés françaises de droit Outre-Mer et à l’étranger
Jean Portemer, Introduction, p. 9-14.
Message de S. E. Boutros-Gahli, Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, p. 15-17.
Georges Levasseur, La collaboration franco-égyptienne dans le domaine du droit, p. 19-26.
Philippe Malaurie, De Tunis à Beyrouth, p. 27-30.
Ibrahim Najjar, L’influence des Facultés de droit françaises au Liban, p. 31-40.
Fernand Derrida, La Faculté de droit d’Alger, p. 41-48.
Jacques Robert, Le rôle de la France dans l’enseignement du droit au Japon, p. 49-62.
Jean Imbert, La Faculté de droit de Phnom-Penh, p. 63-70.
Jean Pradel, Un mariage réussi, la collaboration entre les Facultés de droit de Poitiers et de Montréal (avec une Note sur l’influence des Facultés de droit françaises au Canada, par Georges Levasseur), p. 71-81.
Guy Flattet, L’enseignement du droit français à Lausanne, p. 83-86.
Adriano Cavanna, L’influence juridique française en Italie au XIXe siècle, p. 87-112.
Alfredo Gallego Anabitarte, Les Facultés de droit espagnoles et l’influence française, en particulier dans le domaine du droit administratif, aux XVIIIe et XIXe siècles, p. 113-148.
Katarzyna Sójka-Zielinska, Les influences françaises sur l’enseignement du droit et la science juridique polonaise de l’époque des partages à l’entre-deux-guerres, p. 149-160.
Pierre Villard, L’influence de la doctrine française sur le droit civil brésilien, p. 161-173.
Michel Alliot, L’influence des Facultés françaises de droit dans les États d’Afrique noire francophones, p. 175-187.
Philippe Delebecque, L’enseignement du droit dans les pays voisins des DOM-TOM au titre de la coopération régionale : le cas de la Réunion, p. 189-196.
Jean-Claude Fortier, L’enseignement du droit dans les départements d’Outre-Mer, p. 197-205.
Yves Daudet, Un exemple d’influence du système français d’enseignement du droit dans un pays de droit mixte : la création de l’Ecole de droit de l’Ile Maurice en 1986, p. 207-216.
Jean Portemer, Encore quelques mots, p. 217-221.

Jean Portemer et Jean-Marie Carbasse, Bibliographie, p. 223-241.

Pascal de Vareilles-Sommières, À propos du Doyen de Vareilles-Sommières, p. 243-246.



Revue d'histoire des Facultés de droit et de la science juridique - n° 13 - 1992

L’enseignement du droit en Europe
Jean Portemer, Préface, p. 9-16.
Jean Gaudemet, Propos introductif, p. 17-21.
Robert Feenstra, L’école de droit d’Orléans au XIIIe siècle et son rayonnement dans l’Europe médiévale, p. 23-42.
Jean-Louis Thireau, Professeurs et étudiants étrangers dans les Facultés de droit françaises (XVIe-XVIIe siècles), p. 43-73.
André Laingui, La doctrine européenne du droit pénal à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle), p. 75-89.
Udo Wolter, La réception du droit romain dans les pays germaniques à la fin du Moyen Age et ses répercussions sur la pensée juridique européenne, p. 91-113.
Marcel Thomann, Strasbourg et l’Europe : l’élaboration et la diffusion de doctrines juridiques à la Faculté de droit du XVIe au XXe siècle, p. 115-126.
Anne-Marie Voutyras, Les Facultés de droit dans les départements étrangers de la France napoléonienne, p. 127-157.
André Dauteribes, Les relations entre juristes européens au XIXe siècle : la correspondance Laboulaye-Warnkoenig, 1839-1866, p. 159-186.
Jean Boulouis, L’enseignement du droit européen dans les Universités françaises, p. 187-192.
Maurice Flory, Modèles d’enseignement du droit en Europe : bilan et perspectives, p. 193-200.
Jean Foyer, Le droit communautaire, droit de professeurs français ?, p. 201-216.
André Tunc, La maîtrise en droits français et anglais, p. 217-221.
Roland Drago, Conclusion des Journées, p. 223-224.

Variétés
Xavier Martin, À tout âge ? Sur la durée du pouvoir des pères dans le Code Napoléon, p. 227-301.
Michel Verpeaux, Quelle " constitution anglaise " (1748-1848) ?, p. 303-316.

Document
Discours prononcé par Portiez (de l’Oise), Directeur-professeur de l’École de droit de Paris, lors de la séance d’ouverture de l’École, 26 novembre 1805, p. 317-326.

Bibliographie, p. 327-330.






Revue d'histoire des Facultés de droit et de la science juridique - n° 7 - 1988

Stéphane Rials, Iconologie, p. 7-12.

Deuxième colloque de la Société pour l’Histoire des Facultés de droit et la Science juridique. Les Facultés de droit dans les Révolutions françaises (XVIIIe-XIXe siècles) (première partie)
Jean Portemer, La politique royale de l’enseignement du droit en France au XVIIIe siècle. Ses survivances dans le régime moderne, p. 15-43.
Stéphane Rials, Un épisode de l’agonie de la Faculté des droits de Paris sous la Révolution. Les docteurs agrégés parisiens à la barre de la Constituante, p. 45-67.
Guy Antonetti, Les professeurs de la Faculté des droits de Paris : attitude et destin sous la Révolution et l’Empire, p. 69-85.
Bertrand Mathieu, Proudhon, professeur à la Faculté de droit de Dijon, et le buste de Napoléon. Un épisode des Cent jours, p. 87-91.
Olivier Devaux, Les étudiants en droit de Toulouse sous la Restauration : l’effervescence bonapartiste et libérale, p. 93-105.
Monique Puzzo, La Faculté de droit de Toulouse et le Ministère durant le Second Empire, p. 107-123.
Jean-Claude Matthys, Un juriste lillois contre-révolutionnaire. Tancrède Rothe et la politique, p. 125-161.

Variétés
Guy Thuillier, Un rapport du ministre de la Justice sur les Ecoles de droit en 1801, p. 163-166.
Christophe Charle, La toge ou la robe ? Les professeurs de la Faculté de droit de Paris à la Belle époque, p. 167-175.
Jean-Louis Thireau, Les Facultés de droit françaises au XVIe siècle. Eléments de bibliographie (deuxième partie), p. 177-203.
Jean-Marc Trigeaud, Notices pour l’histoire de la science juridique : Jellinek, Saleilles, Radbruch, p. 205-218.

Stéphane Rials, Bibliographie, p. 219-221.

Nouveaux statuts de la Société pour l’histoire des Facultés de droit et de la science juridique, p. 223-225.





Revue d'histoire des Facultés de droit et de la science juridique - n° 3 - 1986

Roland Drago, Des Annales à la Revue…, p. 7-8.
Jacques Foviaux, Iconologie : Le législateur, poète et barbare, p. 9-22.

Histoire des Facultés de droit
Henri Gilles, La Faculté de droit de Toulouse au temps de Jean Bodin, p. 23-36. Dossier : L’enseignement du droit dans les Ecoles centrales sous la Révolution
Jean Imbert, de l’Institut, L’enseignement du droit dans les Ecoles centrales sous la Révolution, p. 37-56.
Jean-Louis Halpérin, Une enquête du ministère de l’Intérieur sous le Directoire sur les cours de législation dans les Ecoles centrales, p. 57-82.
Jacques Bouineau, Un cours de législation en l’an IX. Les cahiers de Jean-Jacques Germain Meaume, professeur à l’Ecole centrale de Saintes, p. 83-116.
Jacqueline Gatti-Montain, Tradition et modernité dans l’enseignement du droit : la réforme de la licence en droit du 27 mars 1954, p. 117-135. Histoire de la Science juridique
Catherine Secrétan, Premières réactions néerlandaises à Hobbes au XVIIe siècle, p. 137-165.
Stéphane Rials, Une grande étape du constitutionnalisme européen. La question constitutionnelle en 1814-1815 : dispersion des légitimités et convergence des techniques, p. 167-197.

Christian Chêne, Les Facultés de droit françaises du XVIIe siècle à la Révolution. Eléments de bibliographie, p. 199-242.
Jean-Jacques Bienvenu, Recherches documentaires, p. 243-248.
Simone Goyard-Fabre, Olivier Motte et Stéphane Rials, Bibliographie, p. 249-271.


Annales d'histoire des Facultés de droit et de la science juridique - n° 2 - 1985

Jacques Foviaux, Iconologie, p. 5-8.

Les méthodes de l'enseignement du droit du Moyen Age à nos jours, Colloque tenu aux universités de Paris I et Paris II les 15 et 16 mars 1985
Jean Gaudemet, Ouverture du colloque, p. 11-12.
Jean Barbey, Organisation générale des études et méthodes d’enseignement du Droit au Moyen Age, p. 13-20.
Marguerite Boulet-Sautel, Sur la méthode de la glose, p. 21-26.
Jean-Louis Thireau, L’enseignement du Droit et ses méthodes au XVIe siècle. Continuité ou rupture ?, p. 27-36.
Guy Antonetti, Traditionalistes et novateurs à la Faculté des Droits de Paris au XVIIIe siècle, p. 37-50.
Christian Chêne, La place des professionnels dans la formation des juristes au XVIIe et XVIIIe siècles, p. 51-62.
Xavier Martin, Un effort pédagogique à l’Université d’Angers : les actes surérogatoires de Droit français (1766-1777), p. 63-89.
Philippe Rémy, Le rôle de l’Exégèse dans l’enseignement du Droit au XIXe siècle, p. 91-105.
Christian Atias, La controverse et l’enseignement du Droit, p. 107-123.
Pierre Lavigne, Les manuels de Droit administratif pour les étudiants des Facultés de 1829 à 1922, p. 125-134.
Jacques-Henry Robert, Le cours magistral, p. 135-142.
Jean-Jacques Bienvenu, Politique et technique de l’encadrement rapproché de l’étudiant, p. 143-150.
Roland Drago, Conclusion du colloque, p. 151-152.

Documents
1. Rapport de Paul Edouard Gaudemet sur la création d’une Section administrative et politique dans les Facultés de droit (1878). Présentation par Paul-Marie Gaudemet, p. 153-164
2. Lettre de Julien Bonnecase à René Savatier (26 décembre 1923), p. 165.

Jean-Jacques Bienvenu, Bibliographie élémentaire, p. 167-182.
Stéphane Rials, Notes bibliographiques, p. 183-192.