Portail universitaire du droit

Catharine Mac Kinnon, Feminism, Marxism, Method, and the State: An Agenda for Theory

Séminaires

Catharine Mac Kinnon, Feminism, Marxism, Method, and the State: An Agenda for Theory

Lus et relus : exercices de réflexion inter-temporelle

mardi 10 janvier 2017

Institut Marcel Mauss – CENJ « Yan Thomas »

Séminaire de casuistique et de théorie « Droit et sciences humaines et sociales » 2016-2017
Lus et relus : exercices de réflexion inter-temporelle

3e séance

 

 

Catharine Mac Kinnon, Feminism, Marxism, Method, and the State: An Agenda for Theory,
revue Feminist Theory, 3, 1982

Lectrice Fanny Cosandey (CRH), relectrice Maria Rosaria Marella (Université de Pérouse)

 

Présentation générale du séminaire

Le séminaire de casuistique de cette année en réalité ne l’est pas. Il s'agit d'un atelier de lecture de textes, plus ou moins classiques, qui sont particulièrement significatifs pour comprendre le rapport entre le droit et les sciences humaines et sociales. Pour chaque texte se confrontent deux lecteurs ou lectrices dont un(e) connaît déjà l'ouvrage pour l'avoir lu dans le passé alors que l'autre le découvrirait pour la première fois. Il y aurait ainsi l'intersection entre une relecture et une lecture dont il pourrait être intéressant de mesurer les écarts selon les registres de l'actualité, de l'actualisation ou, éventuellement, d'une relégation définitive aux archives (historiques et conceptuels). Le couple de lecteurs ou lectrices serait caractérisé par une différence d'âge du fait que revenir sur un texte suppose normalement une expérience plus longue que celle du ou de la néophyte. Mais il n'est pas exclu en principe que le ou la plus jeun(e) puissent se pencher une deuxième fois sur un livre que le ou la plus âgé(e) ignorent. La formule vise aussi à un échange plus étroit entre chercheurs et doctorants dans un esprit de sollicitation mutuelle et non hiérarchisée. L’auditoire est évidemment le tiers appelé à compléter cette opération.

 

Programme du séminaire

8. 11. 2016 – salle 3 (105 bd Raspail) – 18h-21h

Giorgio Agamben, Homo Sacer. Il potere sovrano e la nuda vita (1995), trad. fr. Homo Sacer. Le pouvoir souverain et la vie nue (1998).

Lectrice Veronica Pecile (IMM-CENJ), relecteur Paolo Napoli (IMM-CENJ)

13. 12. 2016 - salle 3 (105 bd Raspail) – 18h-21h
Yan Thomas, Fictio legis. L’empire de la fiction romaine et ses limites médiévales, revue Droits, 21, 1995, nouv. éd. Y. Thomas, Les opérations du droit, 2011.
Lectrice Barbara Biscotti (Université de Milan Bicocca), relecteur Franck Roumy (Université Paris 2)

10. 1. 2017 - salle 3 (105 bd Raspail) – 18h-21h
Catharine Mac Kinnon, Feminism, Marxism, Method, and the State: An Agenda for Theory, revue Feminist Theory, 3, 1982
Lectrice Fanny Cosandey (CRH), relectrice Maria Rosaria Marella (Université de Pérouse)

14. 2. 2017 – amphithéâtre F. Furet (105 bd Raspail) – 14h-20h
Hans Kelsen, Der Begriff des Staates und die Sozialpsychologie. Mit besonderer Berücksichtigung von Freuds Theorie der Masse (1921), trad. fr. La notion d’Etat et la psychologie sociale. À propos de la théorie freudienne des foules, revue Hermès, 2, 1988
Lecteur Charles Ogoubiyi (IMM-CENJ), relecteur Otto Pfersmann (IMM-CENJ)

14. 3. 2017 - salle 3 (105 bd Raspail) – 18h-21h
Francesco Calasso. I Glossatori e la teoria della sovranità (1945)
Lecteur Dario Fiorentino (IMM-CENJ), relecteur Magnus Ryan (Université de Cambridge)

20. 4. 2017 - salle 3 (105 bd Raspail) – 18h-21h
Jacques Derrida, Préjugés. Devant la loi, in Descombes, Derrida, Lyotard et autres, La faculté de juger (1985)
Lecteur Amine Benabdallah (IMM-CENJ) relecteur Bruno Karsenti (IMM-LIER) sous confirmation

9. 5. 2017 - salle 3 (105 bd Raspail) – 18h-21h
Harold J. Berman, Law and Revolution I. The Formation of the Western Legal Tradition (1983), trad. fr. Droit et révolution I. La formation de la tradition juridique occidentale, 2001
Lecteur Dimitri Laurent (IMM-CENJ), relecteur Laurent Mayali (Université de Berkeley)


EHESS - salle 3
105 bd Raspail
75006 Paris

Centre d'études des normes juridiques Yan Thomas